Voile - Transat Jacques-Vabre - Le duo Cammas-Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild) garde l'avantage à la sortie du pot au noir

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Premier entré, premier sorti, le tandem Franck Cammas-Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild) s'est extirpé du pot au noir ce lundi avec quelque 150 milles d'avance sur ses poursuivants. En Imoca, la bataille fait rage à l'approche du Cap-Vert. Ralentie, mais pas stoppée. La flotte des Ultim, à l'exception de Sodebo Ultim 3 de Thomas Coville et Thomas Rouxel, est sur le point de s'extirper du pot au noir, cette zone redoutée située au-dessus de l'équateur, où alternent grains orageux et calmes plats. Premier sorti ce lundi matin, le duo Franck Cammas-Charles Caudrelier pointe les étraves du Maxi Edmond de Rothschild vers l'hémisphère sud, cap vers l'archipel brésilien de Trindad et Martim Vaz, marque de parcours à franchir avent de remonter vers la Martinique. Franck Cammas « On est contents, on fait route au sud. On atteint péniblement les 14-15 noeuds, on croise les doigts que ce soit bien la sortie. » « On est contents, on fait route au sud, lançait Cammas. On atteint péniblement les 14-15 noeuds, on croise les doigts que ce soit bien la sortie. » Dans un rôle d'ouvreur parfois délicat dans ces contrées incertaines, l'équipage a perdu - provisoirement ? - une partie de son avantage mais conservait 156 milles d'avance sur Armel Le Cléac'h-Kevin Escoffier (Banque-Populaire XI) et 179 sur François Gabart-Tom Laperche (SVR-Lazartigue). lire aussi Le précédent pointage : le duo Gabart-Laperche réduit l'écart sur Cammas-Caudrelier en Ultim La bonne opération semblait être réalisée par Banque-Populaire XI et Actual Ultim (Le Blevec-Marchand, à 192 milles) qui accusaient plus de 400 milles de retard dimanche matin. Mais la prudence restait de mise car il n'est pas impossible de voir l'écart repartir en sens inverse. « Nous aurons le verdict de ce passage quand ils toucheront à nouveau un vent vraiment plus établi, la nuit prochaine ou demain (mardi) matin, estimait Ronan Lucas, team manager du team Banque-Populaire. Tout peut encore se passer.» La patience était de mise également à bord de SVR-Lazartigue. « Ce n'est pas la meilleure journée depuis le départ, ce n'est pas très rapide, réagissait François Gabart. Mais la sortie est devant. Il y a du ciel bleu, il parait que le bleu c'est l'espoir, donc on a de l'espoir ! » En Ocean Fifty, Sébastien Rogues et Matthieu Souben (Primonial) creusent l'écart Plusieurs centaines de milles plus au nord, la bataille d'options faisait rage entre les bateaux de tête de la classe Imoca à l'approche de l'archipel du Cap-Vert. Positionné le plus à l'ouest, Apivia de Charlie Dalin et Paul Meilhat menait la danse devant LinkedOut de Thomas Ruyant-Morgan Lagravière et Arkea-Paprec de Sébastien Simon et Yann Eliès. En Ocean Fifty, Sébastien Rogues et Matthieu Souben (Primonial) sont parvenus à creuser l'écart sur Erwan Le Roux-Xavier Macaire (Koesio) et Thibaut Vauchel-Camus - Frédéric Duthil (Solidaires en Peloton-Arsep). Mais avant de glisser plein sud vers les îles de Fernando de Noronha, ils vont devoir, comme les Ultim, traverser le pot au noir. En queue de flotte, les premiers Class 40 ont dépassé les Canaries et faisaient route vers le Cap-Vert. Antoine Carpentier et Pablo Santurde del Arco (Redman) conservaient les commandes devant la paire Valentin Gautier-Simon Koster (Banque du Léman). lire aussi Toute l'actu de la Transat Jacques-Vabre Le podium provisoire dans la catégorie Ultim (pointage de 20 heures) : 1. Cammas-Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild), à 455 milles de l'arrivée.
2. Le Cléac'h-Escoffier (Banque Populaire XI), à 156 milles des leaders.
3. Gabart-Laperche (SVR-Lazartigue), à 179 milles. Le podium provisoire dans la catégorie Imoca (pointage de 20 heures) : 1. Dalin-Meilhat (Apivia), à 3509 milles de l'arrivée.
2. Ruyant-Lagravière (LinkedOut) à 33 milles des leaders.
3. Simon-Eliès (Arkea-Paprec), à 61 miles. Le podium provisoire dans la catégorie Class 40 (pointage de 20 heures) : 1. Carpentier-Santurde Del Arco (Redman), à 2836 milles de l'arrivée.
2. Gautier-Koster (La Manche-Evidence Nautique), à 20 milles des leaders.
3. Gerckens-Hantzperg (Volvo), à 35 milles. Le podium provisoire dans la catégorie Ocean Fifty (pointage de 20 heures) : 1. Rogues-Souben (Primonial), à 2814 milles de l'arrivée.
2. Le Roux-Macaire (Koesio), à 158 milles des leaders
3. Vauchel Camus-Duthil (Solidaires en Peloton), à 172 milles

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles