Voile - La Vendée-Arctique-Les Sables d'Olonne pour préparer le Vendée Globe

L'Equipe.fr
L’Equipe

Pour compenser l'annulation de deux transats au printemps et préparer le Vendée Globe, la Classe Imoca a décidé d'organiser La Vendée-Arctique-Les Sables d'Olonne, nouvelle course de 3 600 milles qui s'élancera le 4 juillet. Alors que le départ du Vendée Globe est pour le moment toujours maintenu au 8 novembre, la Vendée-Arctique-Les Sables d'Olonne devrait servir de tour d'échauffement. Suite à l'annulation de The Transat et de New York-Les Sables au printemps, cette course océanique en solitaire de 3 600 milles (6 600 km) autour d'un grand triangle culminant aux abords du cercle polaire et organisée par la Classe Imoca, en collaboration avec la société Sea to See, s'élancera le 4 juillet. « Ce sera la seule course hauturière, sportive et technique en solitaire que les skippers pourront disputer avant le départ du Vendée Globe le 8 novembre et, pour cela, il était très important qu'elle ait lieu, explique Jacques Caraës, directeur de course de la Vendée-Arctique-les Sables d'Olonne et du Vendée Globe. Sportivement, les marins ont besoin de naviguer en configuration solitaire. Techniquement, ils doivent valider les modifications effectuées cet hiver en chantier. Enfin, elle donnera à 11 skippers la possibilité de se qualifier pour le tour du monde en solitaire. » Pour répondre aux normes sanitaires liées à la pandémie de coronavirus, les marins se rendront directement sur la ligne de départ depuis leur port d'attache tout en ayant subi un test sérologique et suivi « un confinement strict de cinq jours », alors qu'il n'y aura pas de village départ pour le public. Toute l'actu de la voile

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi