Voile - Vendée Globe - Alex Thomson le premier du Vendée Globe à dépasser l'Equateur

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Le skipper d'Hugo Boss Alex Thomson est désormais dans l'hémisphère sud. Le pot au noir l'aura à peine freiné. Ce n'est pas un temps record. En 9 jours, 23 heures et 59 secondes, soit avec avec 17 heures de retard sur sa marque de l'édition précédente, le britannique Alex Thomson a franchi en tête la ligne invisible de l'Equateur sans être particulièrement ralenti par un pot au noir peu piégeux. Les alizés, relativement horizontaux cette année, n'ont pas généré la zone de chaos habituel, où les brefs coups de vents impromptus succèdent à d'insupportables moments de calme. La barrière du passage à niveau était levée. Thomson aura juste ralenti un peu ce qui aura permis à son premier poursuivant, Thomas Ruyant de revenir à 89 milles. L'effet d'accordéon devrait profiter au skipper d'Hugo Boss qui espère bien convertir son avantage en plus gros avantage encore, en essayant de s'échapper avec une dépression qui ne bénéficierait pas à ses poursuivants. Dans deux ou trois jours au large du Brésil plusieurs options seront possibles. Soit raser l'anticyclone de Saint-Hélène et couper au plus court vers l'Afrique du Sud, soit longer les côtes brésiliennes et privilégier les grandes vitesses.