Voile - Vendée Globe - Arnaud Boissières (La Mie Câline - Artisans Artipôle) : « On apprend tous les jours » sur le Vendée Globe

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Même s'il participe à son 4e Vendée Globe, Arnaud Boissières (La Mie Câline - Artisans Artipôle) fait preuve d'une grande humilité pour évoquer la course, et la mer en général. Arnaud Boissières(« La Mie Câline - Artisans Artipôle », 16e au classement général du Vendée Globe au pointage de 11 heures) : « L'avantage d'être en mer, comme la montagne, c'est qu'on apprend tous les jours, quel que soit l'endroit où on se trouve, quelles que soient les conditions. Le Vendée Globe est une grande leçon d'humilité. Il ne faut pas se leurrer, même si je prends énormément de plaisir, il y a des moments assez durs. Dire que je connais la route serait extrêmement prétentieux. Je ne connais pas assez bien même si ça fait quatre fois. J'apprends tous les jours. Depuis trois à quatre jours, je navigue un peu différemment. Mes trajectoires sont un peu différentes, un peu plus agressives sans faire de grands zigzags. Je fais beaucoup plus attention aux trajectoires sur ordinateur, aux routages que j'ai amélioré car on ne route pas de la même manière dans les mers du Sud que dans l'Atlantique. Je suis beaucoup plus patient qu'il y a quatre ans - dire que je suis serein serait exagéré - et beaucoup plus zen, si on peut dire que l'on est zen dans ces endroits-là. » voir aussi Vendée Globe : Arnaud Boissières fait ses manoeuvres en musique lire aussi Arnaud Boissières au départ de son 4e Vendée Globe : « Ce n'est pas parce que j'ai toujours fini que ça va continuer »