Voile - Vendée Globe - Charlie Dalin se rapproche du leader du Vendée Globe Yannick Bestaven, les écarts se resserrent

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Yannick Bestaven (Maître CoQ IV), leader du Vendée Globe, possède encore 90 milles d'avance sur Charlie Dalin (Apivia), qui grignote du terrain dans le Pacifique sud. S'il conserve une avance relativement confortable en tête du Vendée Globe, Yannick Bestaven a vu l'écart le séparant de Charlie Dalin, son premier poursuivant, se réduire dans la nuit de lundi à mardi. Selon le classement publié à 9 heures, 91,3 milles nautiques séparent les deux premiers skippeurs (contre 115 la veille à 22 heures), tandis que Thomas Ruyant, troisième, pointe désormais à 165,7 milles du leader. lire aussi Toute l'actu du Vendée Globe La tête de la flotte, sous la menace d'un anticyclone qui pourrait sérieusement resserrer les écarts (Boris Herrmann, Jean Le Cam et Benjamin Dutreux se sont aussi tous rapprochés pendant la nuit), est actuellement à la recherche la moins mauvaise des solutions à l'approche du célèbre point Nemo, l'endroit le plus éloigné des terres émergées dans le Pacifique. Dalin et Ruyant, indique le site officiel de la course, devraient « renoncer à l'option sud pour, contre leur gré sans doute, reprendre du nord pour éviter l'oeil de l'anticyclone ». Samedi prochain, y est-il aussi précisé, il pourrait n'y avoir plus que 100 milles d'écart entre le premier et le huitième en raison des conditions météo. Les positions du Vendée Globe (mardi à 9 heures) 1. Yannick Bestaven (Maître CoQ IV), à 10 377,2 milles nautiques de l'arrivée (*)
2. Charlie Dalin (Apivia), à 91,34 milles du leader
3. Thomas Ruyant (LinkedOut), à 165,67 milles
4. Boris Herrmann (SeaExplorer - Yacht Club de Monaco), à 308,84 milles (*)
5. Jean Le Cam (Yes We Cam !), à 361,29 milles (*)
6. Benjamin Dutreux (Omia - Water Family), à 377,01 milles
7. Damien Seguin (Groupe Apicil), à 464,78 milles
8. Isabelle Joschke (MACSF), à 502,91 milles
9. Giancarlo Pedote (Prysmian Group), à 535,06 milles
10. Maxime Sorel (V and B-Mayenne), à 652,45 milles. (*) Le jury international a accordé 16h15 de compensation à Jean Le Cam, 10h15 à Yannick Bestaven et 6h à Boris Herrmann pour avoir participé à la recherche et au sauvetage de Kevin Escoffier. Ces temps seront retranchés de leur chrono à leur arrivée aux Sables-d'Olonne. Le pointage effectué en milles marins ne prend pas en compte ces bonifications, exprimées en temps.