Voile - Vendée Globe - Isabelle Joschke contrainte à l'abandon sur le Vendée Globe pour un problème de quille

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

La navigatrice franco-allemande, 11e du Vendée Globe, a dû renoncer, samedi soir, à poursuivre la course avec MACSF, à la suite d'un problème de quille. Son aventure est terminée. Isabelle Joschke se savait sous la menace depuis le dimanche 3 janvier et la perte de la tige du vérin hydraulique de sa quille. Dans une mer difficile à l'Est de l'Argentine, sous 30 à 35 noeuds, le faux vérin installé a finalement cassé samedi soir, entraînant une légère voie d'eau à bord et l'abandon de l'IMOCA MACSF. Pour la navigatrice franco-allemande, née à Munich il y a 43 ans, le Vendée est donc terminé. Une immense désillusion. Première femme de la course, elle occupait la onzième place au général.

« Isabelle prend actuellement la mesure des choses. Elle doit garder de la vitesse pour ne pas être le jouet des vagues et que l'eau n'entre pas dans le bateau. Elle est soumise au comportement de celui-ci, le problème étant qu'elle navigue dans le sens de la dépression et que les conditions vont se détériorer cette nuit », expliquait samedi soir Alain Gautier, le manager de l'équipe MACSF, soucieux que la skippeuse puisse rallier au plus vite un port, avec l'aide de l'organisation de la course.