Voile - Vendée Globe - Kévin Escoffier : « Dans ma tête, ça pouvait durer deux jours »

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

À bord de « Yes We Cam ! », Jean Le Cam et Kévin Escoffier sont longuement revenus dans « L'Équipe du Soir » sur l'avarie de « PRB » et le sauvetage de son skipper dans la nuit de lundi à mardi. À découvrir en vidéo. Kévin Escoffier (skipper de « PRB », sur la chaîne L'Équipe) : « Ce que je voulais c'est que l'on puisse me retrouver. Dans ma tête, ça pouvait durer deux jours mais je n'étais pas véritablement inquiet sur le fait que l'on me retrouve. Ça, j'en étais sûr à 100 %. Dans ma tête, je n'ai jamais pensé que je pouvais y rester. Dans le radeau, je pensais à bien me positionner et à ne pas tomber en hypothermie. J'ai mangé, j'ai bu, j'ai compté les rations de survie afin de savoir combien de temps je pouvais tenir. » lire aussi Jean Le Cam a récupéré Kevin Escoffier dans les mers du Sud Entre le moment où je m'aperçois que le bateau est cassé en deux et le moment où j'ai de l'eau « aux genoux, je pense qu'il y a quatre secondes. J'ai envoyé un texto à mon équipe technique. Ensuite, la montée de l'eau fait que ça a coupé le moteur, l'électronique et l'électricité à bord. Là, j'ai réussi à récupérer ma combinaison de survie... » lire aussi « Un truc de barjot », raconte Kevin Escoffier (PRB) à propos de son avarie sur le Vendée Globe