Voile - Vendée Globe - Kevin Escoffier : « Il y a des règles » sur le Vendée Globe

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Kevin Escoffier était, lundi, l'invité de « L'Équipe du Soir ». Le skippeur a livré son sentiment sur le final du Vendée Globe. Pour lui, le premier aux Sables-d'Olonnes ne sera pas forcément le vainqueur de l'épreuve et cela n'a rien d'une injustice. Concurrent malheureux du Vendée Globe 2020-2021, avec le naufrage de son imoca PRB, Kevin Escoffier était ce lundi en direct sur la chaîne L'Équipe. Le skippeur s'est longuement exprimé sur le final de la course et sur son règlement. « Il y a de grandes chances que le premier ne soit pas le vainqueur. Quand on fait tourner le routage, c'est-à-dire des simulations météo par ordinateur, c'est Charlie Dalin qui arrive le premier, par contre c'est Boris Herrmann qui gagne le Vendée Globe. Ce sont des simulations. Je préférerais que ce soit très simple et que l'on puisse expliquer que le premier sur la ligne soit également le premier du Vendée Globe. C'est comme ça, il y a des règles. Il y a eu des faits de course. Le jury qui délibère de ça est constitué de gens qui connaissent la voile, ce n'est pas quelqu'un tout seul. Ça a été décidé il y a un mois, ça fait partie des règles. » voir aussi Vendée Globe : Kevin Escoffier, le retour d'un naufragé