Voile - Vendée Globe - L'arrivée de Charlie Dalin, le leader du Vendée Globe, prévue mercredi vers 20 heures

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Charlie Dalin (Apivia), qui devrait arriver aux Sables-d'Olonne en début de soirée, comptait plus de 60 milles d'avance sur le deuxième mercredi matin. « Je ne sais pas comment aller plus vite ». Alors qu'il faisait encore nuit noire, Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) avait le mérite de la lucidité et de la franchise ce mercredi. « J'ai été un peu lent pendant la dernière heure à faire la manoeuvre, confiait l'Allemand, pointé à 9 heures du matin à 72 milles du leader, Charlie Dalin (Apivia). Ça a pris plus de temps que je ne l'aurais voulu ». lire aussi Vent de folie sur le Vendée Globe Entre les deux, le deuxième, Louis Burton (Bureau-Vallée 2), un des cinq vainqueurs potentiels avec Dalin, Herrmann, Thomas Ruyant (LinkedOut) et Yannick Bestaven (Maître-Coq) en tenant compte des compensations au temps, avait reculé à plus de 60 milles de Dalin. « Je navigue dans de bonnes conditions malgré une réalité qui ne correspond pas tout à fait aux fichiers météo : j'ai 15-16 noeuds de vent sur une mer plate, expliquait Burton. C'est vraiment le mental qui joue. » Les positions (mardi à 9 heures) 1. Charlie Dalin (Apivia), à 185 milles nautiques de l'arrivée
2. Louis Burton (Bureau Vallée 2), à 62 milles du leader
3. Boris Herrmann (SeaExplorer - Yacht Club de Monaco), à 72 milles (*)
4. Thomas Ruyant (LinkedOut), à 155 milles
5. Yannick Bestaven (Maître CoQ IV), à 183 milles (*)
6. Damien Seguin (Groupe Apicil), à 275 milles
7. Giancarlo Pedote (Prysmian Group) à 313 milles
8. Jean Le Cam (Yes We Cam !), à 432 milles (*)
9. Benjamin Dutreux (Omia - Water Family), à 596 milles
10. Maxime Sorel (V and B - Mayenne), à 815 milles
(*) Le jury international a accordé 16h15' de compensation à Jean Le Cam, 10h15' à Yannick Bestaven et 6h à Boris Herrmann pour avoir participé à la recherche et au sauvetage de Kevin Escoffier. Ces temps seront retranchés de leur chrono à leur arrivée aux Sables-d'Olonne. Le pointage effectué en milles marins ne prend pas en compte ces bonifications, exprimées en temps. « Il y a un peu de fatigue, c'est sûr », concédait Hermann. Néanmoins les skippers de tête n'ont plus longtemps à tenir puisque leur arrivée aux Sables-d'Olonne aura lieu dans moins de 24 heures et devrait s'étaler entre mercredi soir et jeudi matin. La direction de course estime que Dalin passera à la ligne à partir de 18h30, avec une probabilité plus forte pour un horaire un peu plus tardif. Arrivées estimées - Charlie Dalin (Apivia) mercredi entre 18h30 et 20h
- Louis Burton (Bureau Vallée 2) suivrait 4 heures plus tard (entre 22h30 et minuit)
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yach club de Monaco) 5 heures plus tard (entre 23h30 et 1h)
- Thomas Ruyant (LinkedOut) 8 heures plus tard (entre 2h30 et 4h)
- Yannick Bestaven (Maître Coq IV) 8h30 plus tard (entre 3h et 4h30).