Voile - Vendée Globe - Les positions restent figées à l'avant du Vendée Globe

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Ce lundi, Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) a conservé la tête du Vendée Globe, même si Charlie Dalin (Apivia) et Thomas Ruyant (LinkedOut) maintiennent la pression. Alors que les marins de tête s'engagent dans les eaux du Pacifique, le Vendée Globe est entré ce lundi dans son 43e jour de course. Le mythique point Nemo se profile au loin et avec lui les craintes de l'avarie au milieu de nulle part. Quinze jours nécessaires pour une équipe de sauvetage venue d'une terre avoisinante ! Il paraît même que les humains les plus proches du point Nemo se trouvent dans l'espace, à bord de la Station spatiale internationale (ISS). lire aussi Toute l'actu du Vendée Globe À l'avant de la course, Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) voit Charlie Dalin (Apivia) se rapprocher à distance raisonnable (à 115,75 milles), tandis que Thomas Ruyant (LinkedOut) complète le podium provisoire. Actuellement cinquième, Jean Le Cam (Yes We Cam !) a gagné du terrain dans la journée et n'est plus qu'à 377,07 milles du leader (contre 417,99 dans la matinée). Le reste du Top 10 reste inchangé. Les positions du Vendée Globe (lundi à 22 heures) 1. Yannick Bestaven (Maître CoQ IV), à 10 493,6 milles nautiques de l'arrivée (*)
2. Charlie Dalin (Apivia), à 115,75 milles du leader
3. Thomas Ruyant (LinkedOut), à 175,79 milles
4. Boris Herrmann (SeaExplorer - Yacht Club de Monaco), à 333,19 milles (*)
5. Jean Le Cam (Yes We Cam !), à 377,07 milles (*)
6. Benjamin Dutreux (Omia - Water Family), à 412 milles
7. Damien Seguin (Groupe Apicil), à 490,5 milles
8. Isabelle Joschke (MACSF), à 551,06 milles
9. Giancarlo Pedote (Prysmian Group), à 564,42 milles
10. Maxime Sorel (V and B-Mayenne), à 679,61 milles. (*) Le jury international a accordé 16h15 de compensation à Jean Le Cam, 10h15 à Yannick Bestaven et 6h à Boris Herrmann pour avoir participé à la recherche et au sauvetage de Kevin Escoffier. Ces temps seront retranchés de leur chrono à leur arrivée aux Sables-d'Olonne. Le pointage effectué en milles marins ne prend pas en compte ces bonifications, exprimées en temps.