Voile - Vendée Globe - Les premiers du Vendée Globe escortés par l'anticyclone

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Depuis plusieurs heures, les trois hommes de tête, Yannick Bestaven (Maître CoQ IV), Charlie Dalin (Apivia) et Thomas Ruyant (LinkedOut), naviguent au coeur de l'anticyclone qui suit la trajectoire de la course. En tête de la course depuis plusieurs jours, Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) voit son avance sur l'ancien leader Charlie Dalin se réduire ces dernières heures. Le skipper d'Apivia n'est plus qu'à 67,21 milles de lui. Avec le troisième, Thomas Ruyant (LinkedOut), le podium provisoire navigue actuellement à l'avant de l'anticyclone et tente de négocier au mieux les trajectoires pour profiter des vents porteurs. lire aussi Vendée Globe : Noël en solitaire

Derrière ce trio de tête, la course s'est fortement resserrée. Ils sont six à se tenir en moins de 25 milles. S'il a nettement reculé dans le top 10, le vétéran Jean Le Cam (61 ans, Yes We Cam !), neuvième, est toujours dans la course. Sixième, Isabelle Joschke (MACSF), elle, a gagné plusieurs places et entend bien s'appuyer sur l'anticyclone pour réduire l'écart avec la tête. « Au fil du temps, le vent va s'alléger, et ça va tamponner devant, avec les bateaux qui reviennent de derrière : ils auront plus de vent et seront plus rapides pendant quelques heures, a-t-elle expliqué sur le site du Vendée Globe. Nous aurons à naviguer au centre de l'anticyclone ou dans sa bordure, mais ça ne va pas être un passage très rapide ni très sympa. » lire aussi Toute l'actu du Vendée Globe Les positions du Vendée Globe (mercredi à 22 heures) : 1. Yannick Bestaven (Maître CoQ IV), à 10 027,9 milles nautiques de l'arrivée (*)
2. Charlie Dalin (Apivia), à 67,21 milles du leader
3. Thomas Ruyant (LinkedOut), à 209,46 milles
4. Damien Seguin (Groupe Apicil), à 375,84 milles
5. Benjamin Dutreux (Omia - Water Family), à 384,54 milles
6. Isabelle Joschke (MACSF), à 388,08 milles
7. Giancarlo Pedote (Prysmian Group), à 394,75 milles
8. Boris Herrmann (SeaExplorer - Yacht Club de Monaco), à 394,99 milles (*)
9. Jean Le Cam (Yes We Cam !), à 399,22 milles (*)
10. Maxime Sorel (V and B-Mayenne), à 494,56 milles.

(*) Le jury international a accordé 16h15 de compensation à Jean Le Cam, 10h15 à Yannick Bestaven et 6h à Boris Herrmann pour avoir participé à la recherche et au sauvetage de Kevin Escoffier. Ces temps seront retranchés de leur chrono à leur arrivée aux Sables-d'Olonne. Le pointage effectué en milles marins ne prend pas en compte ces bonifications, exprimées en temps.