Voile - Vendée Globe - Thomas Ruyant deuxième à l'équateur derrière Alex Thomson toujours leader

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Le skipper de LinkedOut a franchi ce mercredi l'équateur avec plus de cinq heures de retard sur Alex Thomson, leader du Vendée Globe. Thomas Ruyant (LinkedOut) a franchi l'équateur, ce mercredi à 21h08, soit 5h49' après Alex Thomson, premier à avoir passé la ligne imaginaire entre les deux hémisphères. Pour passer du nord au sud, Alex Thomson (Hugo-Boss) a mis 9 j. 23h59' depuis le départ des Sables d'Olonne, donné à 14h20 le dimanche 8 novembre dernier.

De fait la ligne de départ n'est plus ouverte depuis ce 18 novembre à 14 h 20 puisque ainsi que le stipule le règlement du tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance (autrement que dans le port des Sables d'Olonne), elle reste ouverte dix jours après le coup de feu officiel. Pour franchir l'équateur, en leader ce mercredi, Alex Thomson aura été moins rapide qu'en 2016 quand il avait déjà été le premier (en 9 j. 7h3') mais il a dû endurer comme les autres skippers trois dépressions avant de toucher les alizés cap-verdiens. Qu'importe ! puisque le Vendée Globe est une course et non un record, l'essentiel consistant à terminer devant les autres. Ce qu'en quatre participations préalables, le Gallois n'a pas encore réussi (deux abandons, 3e en 2013, 2e en 2017). Jérémie Beyou ferme la marche Au dernier pointage du jour, ce mercredi à 22 heures, Alex Thomson menait toujours le train avec 61 milles d'avance (113 km) sur Thomas Ruyant, 84 (156 km) sur Charlie Dalin (Apivia), 113 (171 km) sur Jean Le Cam (Yes We Cam !) et 180 (273 km) sur Kevin Escoffier (PRB). Au vu de la configuration météo des prochains jours, les écarts devraient encore se creuser entre le paquet de tête et les poursuivants qui devraient davantage en baver pour contourner l'anticyclone de Sainte-Hélène. Reparti mardi après-midi des Sables d'Olonne où il était retourné pour réparer quantité d'avaries, Jérémie Beyou (Charal) pointait à quelques 2827 milles (5235 km) d'Alex Thomson. Il fermait logiquement la marche d'une flotte privée d'un des 33 partants puisque Nicolas Troussel a été contraint d'abandonner suite au démâtage de Corum-L'Epargne dans la nuit de dimanche à lundi dernier, de cette neuvième édition du Vendée Globe. Classement à 22h 1. Alex Thomson (Hugo Boss)
2. Thomas Ruyant (LinkedOut) à 61 milles marins
3. Charlie Dalin (Apivia) à 84 m.
4. Jean Le Cam (Yes We Cam !) à 113 m.
5. Kevin Escoffier (PRB) à 178 m.
6. Louis Burton (Bureau Vallée 2) à 190 m.
7. Boris Herrmann (Seaexplorer - Yacht club de Monaco) à 215 m.
8. Sam Davies (Inititatives-Coeur) à 225m.
9. Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) à 227 m.
10. Benjamin Dutreux (Omia - Water Family) à 231 m.