Voile - Vendée Globe - Vendée Globe : Dalin toujours devant, Bestaven désormais cinquième

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Leader pendant presque un mois, Yannick Bestaven, après avoir cédé les commandes du Vendée Globe à Charlie Dalin, s'est également fait doubler par Louis Burton, Thomas Ruyant et Damien Seguin. Engagé dans un long bord mais handicapé par un foil endommagé, Charlie Dalin (Apivia) mène toujours la danse jeudi dans le Vendée Globe, devant Louis Burton (Bureau Vallée), qui maintient l'écart. Au classement de midi, Dalin, qui participe pour la première fois à cette course autour du monde sans escale et sans assistance, conserve 19,1 milles nautiques (35 km) d'avance sur Burton, engagé lui dans son deuxième Vendée Globe après avoir terminé septième en 2016/2017. Au large du Brésil, Dalin n'est pas en territoire inconnu, lui qui a remporté la dernière Transat Jacques Vabre sur ce parcours et a convoyé au retour son monocoque en solitaire vers la France. Mais cette fois, il doit faire avec un foil bâbord (côté gauche) endommagé. Les hommes de tête, attendus dans moins de deux semaines aux Sables d'Olonne, sont engagés dans un long bord tribord amures (vent venant de la droite), qui pourrait les conduire jusqu'aux Açores. Derrière le duo de tête, Thomas Ruyant (LinkedOut) pointe à une cinquantaine de milles, devant Damien Seguin (Groupe Apicil). L'ex-leader Yannick Bestaven (Maître Coq IV) quitte le podium virtuel et occupe la 5e place à 64,2 nm. Classement (jeudi à 12 heures)
1. Charlie Dalin (Apivia) à 4 116,4 milles de l'arrivée
2. Louis Burton (Bureau Vallée 2) à 19,1 milles du premier (*)
3. Thomas Ruyant (LinkedOut) 44,8
4. Damien Seguin (Groupe Apicil) 61,13
5. Yannick Bestaven (Maître Coq IV) 64,2
6. Boris Herrmann (ALL/Seaexplorer-Yacht Club de Monaco) 91,4
7. Benjamin Dutreux (OMIA-Water Family) 156,7
8. Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group) 190,3
9. Jean Le Cam (Yes we Cam !) 195,6
10. Maxime Sorel (V And B Mayenne) 478
11. Armel Tripon (L'Occitane en Provence) 770...
(*) Le jury international a accordé 16h15' de compensation à Jean Le Cam, 10h15' à Yannick Bestaven et 6h à Boris Herrmann pour avoir participé à la recherche et au sauvetage de Kevin Escoffier. Ces temps seront retranchés de leur chrono à leur arrivée aux Sables-d'Olonne. Le pointage effectué en milles marins ne prend pas en compte ces bonifications, exprimées en temps.