Voile - Vendée Globe - Vendée Globe: Charlie Dalin en tête, Louis Burton deuxième

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'écart se réduit entre le leader Charlie Dalin et ses six proches poursuivants, dont son nouveau dauphin, Louis Burton. Charlie Dalin (Apivia) occupait toujours la tête du Vendée Globe jeudi en soirée, mais son nouveau dauphin, Louis Burton (Bureau Vallée 2), et le troisième, l'Allemand Boris Herrmann (Seaexplorer - Yacht Club de Monaco), qui bénéficiera d'une compensation en temps à l'arrivée, reviennent sur lui.

A moins d'une semaine du dénouement et à un peu plus de 2 000 milles nautiques (3 700 km) de l'arrivée, il reste difficile de faire des pronostics. L'option ouest choisie par Louis Burton (Bureau Vallée 2), à 62 milles du leader (115 km), pourrait en effet s'avérer payante, avec des conditions de vent apparemment plus musclées. Selon les projections fournies par les organisateurs, les cinq premiers bateaux devraient couper la ligne d'arrivée aux Sables d'Olonne mercredi prochain, suivis de quatre autres bateaux dès le lendemain. L'ancien leader Yannick Bestaven (Maître Coq IV), qui a reconnu être confronté à des pépins techniques, occupe la sixième place. La victoire finale devrait se jouer entre les sept premiers marins, qui se tiennent en moins de 168 milles. Le pointage du Vendée Globe (jeudi à 22 heures) 1. Charlie Dalin (Apivia) à 2 034,49 milles de l'arrivée 2. Louis Burton(Bureau Vallée 2) à 62,52 milles du premier 3. Boris Herrmann(Seaexplorer-Yacht Club de Monaco) à 64,74 milles (*) 4. Thomas Ruyant (LinkedOut) à 83,62 milles du premier 5. Damien Seguin (Groupe Apicil) à 106,13 milles 6. Yannick Bestaven (Maître Coq IV) à 111,53 milles (*) 7. Giancarlo Pedote (Prysmian Group) à 168,07 milles 8. Jean Le Cam (Yes we Cam !) à 298,71 milles (*) 9. Benjamin Dutreux (OMIA-Water Family) à 364,55 milles 10. Maxime Sorel (V And B Mayenne) à 607,64 milles (*) Le jury international a accordé 16h15' de compensation à Jean Le Cam, 10h15' à Yannick Bestaven et 6h à Boris Herrmann pour avoir participé à la recherche et au sauvetage de Kevin Escoffier. Ces temps seront retranchés de leur chrono à leur arrivée aux Sables-d'Olonne. Le pointage effectué en milles marins ne prend pas en compte ces bonifications, exprimées en temps.