Voile - Vendée Globe - Yannick Bestaven (Maître Coq IV), un skipper (ré) compensé

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Troisième skipper à franchir la ligne d'arrivée, Yannick Bestaven a pourtant remporté jeudi l'édition 2021 du Vendée Globe, grâce aux compensations de temps obtenues lors du sauvetage de Kevin Escoffier. L'édition 2020-2021 du Vendée Globe n'a donc pas été remportée par Charlie Dalin (Apivia), premier skipper à franchir la ligne d'arrivée mercredi soir, mais par Yannick Bestaven (Maître Coq IV), troisième aux Sables-d'Olonne. La conclusion d'une course incroyable, qui s'achève sur un ultime retournement de situation. S'il aura fallu attendre le 28 janvier pour assister à ce dénouement, c'est le 30 novembre que tout s'est joué, lorsque la direction de course a demandé à trois skippers de se dérouter pour aller secourir Kevin Escoffier, isolé sur son radeau après le naufrage de PRB. Il sera récupéré par Jean Le Cam, qui héritera avec Boris Herrmann et Yannick Bestaven de compensations pour avoir mis leur course entre parenthèses. Des temps qui auront permis d'entretenir le suspense jusqu'à l'arrivée, et de bouleverser le classement final. lire aussi Les six moments clés du Vendée Globe remporté par Yannick Bestaven