Volkswagen arrête le sport automobile

·1 min de lecture

Après la bonne nouvelle venue d'Audi, qui annonce revenir au Mans et au Dakar, c'est la douche froide : Volkswagen va interrompre toutes ses activités en sport mécanique.

La marque n'évoluait déjà plus en WRC après avoir dominé la discipline de 2013 à 2016, avec Sebastien Ogier. Mais Volkswagen était présent à de nombreux niveaux du sport automobile : toujours en rallye avec la Polo GTI R5, en WTCC avec la Golf GTI TCR, en Rallycross, ou encore en Formule 3 européenne. On se souvient aussi de l'impressionnante ID.R, ce prototype électrique qui détient le record de la course de côte de Pikes Peak, mais aussi le record électrique du Nürburgring et de Tianmen, une route en Chine.

Retrait total d'ici fin décembre, les emplois préservés

Volkswagen justifie ce retrait en expliquant que la marque ambitionne désormais de devenir un leader de "l'e-mobilité durable", ce qu'elle juge incompatible avec le sport automobile. Les 169 salariés de Volkswagen Motorsport seront transférés vers la maison mère, sans perte d'emploi.

Concrètement, des équipes privées pourront continuer d'engager des Volkswagen en compétition, mais la production de ces modèles de course va s'arrêter. Le stock de pièces détachées est préservé, mais, là encore, la production va s'interrompre à la fin de l'année.

Retrouvez cet article sur Auto Plus

F1 : Mick Schumacher, fils de Michael, signe chez Haas pour 2021
Mini : des sportives JCW électriques annoncées
Les Peugeot Partner, Citroën Berlingo et Opel Combo en 100% électrique dès 2021
Dodge Viper (1997) : l'unique version Shelby à vendre !
MPM Motors met la clé sous la porte
La Mercedes C 63 AMG Black Series (2012) en drift !