Volley - C1 (H) - Benjamin Toniutti et Kedzierzyn-Kozle renversent Earvin Ngapeth et Kazan en demi-finales aller

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Benjamin Toniutti et les Polonais de Kedzierzyn-Kozle ont pris l'avantage en demi-finales aller de la Ligue des champions, en s'imposant à Kazan, au terme d'une partie folle, après avoir sauvé cinq balles de match (3-2). Benjamin Toniutti aura donc droit à son petit verre de Baileys, jeudi soir. Ce petit rituel, que le capitaine des Bleus et de Zaksa Kedzierzyn-Kozle s'offre après chaque succès, a pourtant failli ne pas avoir lieu. Car après trois sets plutôt bien maîtrisés par le Zénith Kazan et Earvin Ngapeth, la demi-finale aller de Ligue des champions entre le club russe et le club polonais devait tomber dans l'escarcelle du premier. Mais, parfois, un match de volley ne tient à pas grand-chose. Et malgré... cinq balles de matches dans le troisième acte, l'équipe du Tatarstan a fini par s'incliner, au terme d'une rencontre qui a progressivement monté en intensité pour s'achever par la plus petite des marges, au cinquième set (22-25, 22-25, 29-27, 25-22, 16-14). lire aussi Calendrier/résultats de la Ligue des Champions (H) Véritable métronome de son équipe, Benjamin Toniutti (1 ace) n'a pas manqué grand-chose, distribuant le jeu avec efficacité et lucidité, s'offrant même le luxe de réaliser une défense incroyable et quasi victorieuse sur la troisième et dernière balle de match. De son côté, toujours aussi virevoltant en défense, Earvin Ngapeth a inscrit 17 points (15/28 en attaque, 2 contres et 54 % d'efficacité en réception), soit 10 de moins que Kamil Semeniuk, auteur d'un match de mammouth pour Zaksa. Le match retour, mercredi 24, en Pologne vaudra le déplacement car ce résultat s'apparente presque à un match nul : pour se qualifier pour la première finale de C1 de leur histoire, Kedzierzyn et Toniutti devront encore s'imposer ou, en cas de défaite au tie-break, remporter un set en or de 15 points. Mais après avoir sorti le tenant du titre - la Lube Civitanova - en quarts de finale de cette manière, rien ne semble devoir les effrayer, cette saison. Dans l'autre demi-finale, les Italiens de Trente affrontent ceux de Pérouse ce jeudi soir.