Volley - Euro (F) - Les Bleues décrochent leur première victoire à l'Euro face à la Bosnie-Herzégovine

·1 min de lecture

Les Françaises ont décroché leur première victoire de l'Euro, ce lundi, en dominant la Bosnie-Herzégovine (3-0) à Belgrade pour leur troisième match du groupe A. Elles peuvent encore croire à la qualification pour les huitièmes de finale. Après deux défaites inaugurales contre la Russie (1-3), puis la Serbie (0-3), les Françaises ont ouvert leur compteur de victoires dans cet Euro 2021, face à un adversaire plus abordable. Les Bleues ont dominé la Bosnie-Herzégovine en trois sets (25-19, 25-14, 26-24), ce lundi, dans la Stark Arena de Belgrade (Serbie). Bien lancées par un premier set rondement mené, les joueuses d'Émile Rousseaux ont encore accéléré l'allure pour prendre une large avance dans la deuxième manche. Sans trembler, elles ont géré l'écart au score, bien aidées par leur libéro Amandine Giardino, efficace à la réception (53 % de réussite). L'Azerbaïdjan et la Belgique encore au programme Les Bosniennes, victorieuses de l'Azerbaïdjan lors du match précédent (3-0), ont semblé empruntées, et n'ont jamais pu profiter pleinement du talent d'Edina Begic, MVP de la dernière Silver League. Mais dans le troisième set, les Françaises ont été plus accrochées. L'efficacité offensive d'Héléna Cazaute (19 pts) et Lucile Gicquel (15 pts) a relancé l'équipe au moment opportun, jusqu'à l'impressionnant block d'Amandha Sylves. lire aussi Le groupe de la France à l'Euro (F) Il reste encore deux matches aux Tricolores dans le groupe A. Elles affronteront l'Azerbaïdjan mercredi (17 heures) avant de retrouver la Belgique jeudi (20 heures). Pour espérer se qualifier en huitièmes de finale, la France doit terminer à l'une des quatre premières places de son groupe. Elle est provisoirement quatrième.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles