Volley - Euro (F) - L'équipe de France s'incline en quatre manches contre la Russie pour son premier match de l'Euro féminin

·2 min de lecture

En construction, l'équipe de France féminine a cédé en quatre sets contre la Russie en ouverture de l'Euro en Serbie (25-19, 14-25, 25-20, 25-18). Elles défieront samedi soir les Serbes, doubles championnes d'Europe en titre. Face à la Russie, septième des derniers Jeux Olympiques, l'équipe de France se frottait à plus forte qu'elle sur le papier. Les Bleues se sont assez logiquement inclinées lors de leur premier match de l'Euro à Belgrade (25-19, 14-25, 25-20, 25-18). Au coude-à-coude avec les Russes pendant un demi-set lors de la première manche, les coéquipières de Lucille Gicquel (21 points sur l'ensemble du match) n'ont rien pu faire, malgré leur bonne volonté, face à la force de frappe adverse, menée par Irina Smirnova, meilleure marqueuse de la partie (22 points). Dans le coup dans le troisième set Toutefois, les tricolores se sont longtemps donné le droit d'y croire. Le large gain du second set sur un dernier point d'Helena Cazaute, puis un break de trois points dans la troisième manche (14-11) ont fait croire à un potentiel exploit. Mais les Russes ont progressivement repris le dessus à l'expérience pour refaire leur retard face à l'imprécision des filles d'Émile Rousseaux. lire aussi Le classement de la poule A Impuissantes face aux services de Matveeva ou les attaques tranchantes de Feodorvtseva (15 points au total), les Bleues ont dû rendre les armes dans la quatrième manche, sans avoir à rougir. Sur le papier pourtant, l'entame est loin d'être idéale avant d'aller défier les hôtes serbes, doubles championnes d'Europe en titre, samedi soir (21h). Des Serbes qui ont étrillé la Bosnie (3-0) pour leur entrée dans le tournoi. Dans une poule de six, l'équipe de France doit placer deux équipes derrière elle pour se qualifier en huitièmes, un stade qu'elle n'avait pas réussi à atteindre en 2019. Il faudra, pour cela, aligner une ou deux victoires.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles