Volley - Euro (H) - Désillusion pour l'équipe de France de volley, éliminée dès les huitièmes de finale de l'Euro

·2 min de lecture

Championne olympique à Tokyo, l'équipe de France s'est inclinée en huitièmes de finale de l'Euro face à la République tchèque (3-0) ce lundi à Ostrava. L'Euro s'arrête en huitièmes de finale pour l'équipe de France. Les champions olympiques ont lourdement chuté ce lundi soir face à la République tchèque, soutenue par son public à Ostrava, malgré huit balles de matches sauvées (22-25, 19-25, 32-34). Les Français ont commis 26 fautes, dont 14 au service, tandis que les Tchèques, emmenés par le réceptionneur-attaquant Jan Hadrava (18 points, dont 15 attaques, 1 ace, 2 blocks), ont assuré 59 % de leurs attaques.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Comme en 2017, les Bleus ont été donc stoppés en huitièmes de finale par la République tchèque, cette fois dirigée par un grand connaisseur de la France, l'ancien attaquant Jiri Novak. Visiblement perturbés par les lumières de l'Ostravar Arena, les Français ont subi la loi de l'équipe locale dès le début de la rencontre (1-5), menés de sept longueurs (11-18), avant de se ressaisir (20-21). Mais les Tchèques, en pleine réussite, sont parvenus à conclure (22-25). lire aussi Tous les résultats de l'Euro (H) On attendait un réveil de l'équipe de France, et notamment de son métronome Earvin Ngapeth (12 points, 11/23 en attaque, 1 ace). On a vu principalement les Bleus enchaîner les ratés au service (7 dans la deuxième manche) et la République tchèque profiter des espaces laissés au centre du terrain. Une fin de match irrespirable

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

C'est finalement Jean Patry qui a sonné la révolte dès l'entame de la troisième manche (11 points, 20 au total, 16/28 en attaque), permettant aux Français de mener, pour la première fois du match, de plus d'un point (9-7). Mais les occasions manquées, et l'insolente qualité de jeu des Tchèques, les empêchaient de se détacher complètement (21-21). Les Bleus peuvent nourrir des regrets sur la fin de match, irrespirable : après deux balles de set offertes (24-22), ils ont sauvé huit balles de match, dont une grâce au challenge vidéo (faute de filet à 29-30), avant de s'incliner. Les champions olympiques et médaillés de bronze de la Ligue des nations ne monteront pas sur le podium une troisième fois cet été, usés, sans doute, par une longue campagne internationale (31 matches officiels et deux amicaux depuis mai). La République tchèque affrontera la Slovénie en quarts de finale mercredi soir. Les autres quarts de finale opposeront l'Italie à l'Allemagne, la Russie à la Pologne, et les Pays-Bas à la Serbie. lire aussi Le programme des quarts de finale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles