Volley - En Italie, Lucille Gicquel fait encore parler d'elle

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'attaquante française Lucille Gicquel progresse à grand pas, à Conegliano, en Serie A. Samedi, elle a de nouveau été désignée MVP, à Trente. Lucille Gicquel se sent pousser des ailes. Arrivée l'été dernier en Italie, l'attaquante française (1,89m ; 23 ans) a encore prouvé samedi qu'elle n'était pas venue faire de la simple figuration au sein de Conegliano, aujourd'hui considéré comme le meilleur club du monde. Profitant de la mise au repos de la star Paola Egonu, meilleure marqueuse du Championnat d'Italie (15,7 points de moyenne), la pointue des Bleues a tapé fort samedi, à Trente, à l'occasion de la 19e journée de la Série A : une victoire 3-0 (25-18, 25-15, 25-17) avec la bagatelle de 21 points pour l'ex Cannoise et Nantaise à 16/31 en attaque, 3 contres et 2 aces. Une prestation XXL qui lui a, logiquement, valu une distinction de MVP de la partie, pour la deuxième fois de la saison.

Déjà victorieuse de la Supercoupe d'Italie, Gicquel (4,2 points de moyenne) a su s'intégrer dans un collectif en pleine confiance, invaincu depuis... 42 matches et qui compte bien prolonger cette série, cette semaine en Ligue des champions à... Nantes.

La phase retour du groupe B - qui comprend également le club turc de Fenerbahçe et le club slovène de Kamnik - se jouera en effet sous forme de bulle sanitaire, de mardi à jeudi, avec pour enjeu une qualification en quarts de finale de la C1. Mais pour Lucille Gicquel, qui a passé deux saisons inoubliables en Loire-Atlantique (2018-2020), le grand rendez-vous sera surtout celui de mercredi soir (20h30) avec un duel à disputer entre le VB Nantes et Conegliano. Une affiche a priori déséquilibrée durant laquelle la fille de l'ex sauteur en haut Jean-Charles Gicquel aura à coeur de montrer toute l'étendue de ses progrès.