Volley - LDN - Ligue des nations : les Bleus surclassent l'Australie et restent invaincus

·2 min de lecture

L'équipe de France a signé un troisième succès de rang en Ligue des nations face à l'Australie dimanche (3-1 ; 28-26, 20-25, 25-14, 25-23). Trois jours, trois matches, trois victoires et trois scores différents : après avoir dominé la Bulgarie vendredi en ouverture de la Ligue des nations (3-0) puis l'Allemagne samedi (3-2), les Bleus ont signé un premier week-end parfait en surclassant l'Australie, dimanche matin, au terme d'un beau combat (3-1), qui les maintient en tête de la compétition. lire aussi Calendrier/résultats/classement Pourtant, tout n'a pas été simple pour les joueurs de Laurent Tillie, qui avait choisi de lancer directement dans le grand bain deux petits nouveaux d'un coup : le passeur Léo Meyer et le central Moussé Gueye, ainsi que la star Earvin Ngapeth, encore en phase de reprise et pas totalement dans le coup (6 points), mais promu capitaine avec la mise au repos de Benjamin Toniutti. Très agressifs au service et au contre et décomplexés en défense, les Australiens du libéro du TVB Luke Perry ont posé de nombreux problèmes aux Français, à l'image de l'excellent central et capitaine Nehemiah Mote (9 points). Au final, après deux sets assez poussifs (28-26, 20-25), l'équipe de France a changé de braquet dans les suivants (25-14, 25-23), plus présente au block avec Nicolas Le Goff et Antoine Brizard, plus propre en défense avec Julien Lyneel comme libéro et enfin efficace offensivement sur les ailes avec Jean Patry (17 points) et Kévin Tillie (16), logiquement désigné MVP de la partie. Rendez-vous face au Brésil jeudi Le réceptionneur-attaquant et fils du sélectionneur, qui s'est récemment engagé pour les deux prochaines saisons avec Tours, a en effet retrouvé la grande forme, efficace et précis dans tous les compartiments du jeu. Désormais, les Bleus vont pouvoir observer trois jours de repos, ou plutôt trois jours d'entraînement et de récupération, avant d'attaquer un deuxième triptyque d'une autre envergure : le Brésil champion olympique jeudi 3 juin (15h), la Serbie championne d'Europe vendredi 4 (15h) et le Japon de Philippe Blain, l'ex patron des Bleus (2001-2012) samedi 5 (13h). Toutes ces rencontres seront diffusées en direct sur la chaîne L'Équipe depuis la bulle sanitaire de Rimini, en Italie.