Volley - LDN - Stephen Boyer de retour avec les Bleus en Ligue des nations

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Laurent Tillie a communiqué ce lundi la liste des 18 joueurs retenus pour la Ligue des nations. Comme prévu, l'attaquant réunionnais Stephen Boyer figure bien dans le groupe. Laurent Tillie tient ses 18. Le sélectionneur de l'équipe de France, actuellement en stage de travail à Mulhouse, a officialisé ce lundi soir la sélection de 18 joueurs retenus pour disputer la prochaine Ligue des nations. Un nombre particulièrement élevé qui tient uniquement au format inédit de la compétition estival, organisée dans une bulle sanitaire à Rimini, en Italie, du 28 mai au 23 juin. Les Bleus, qui utiliseront cette compétition face aux meilleures équipes de la planète pour préparer les Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet - 8 août), ouvriront le bal face à la Bulgarie, le vendredi 28 à... 10 heures du matin. Les 18 Bleus retenus Passeurs (3) : Benjamin Toniutti (cap.), Antoine Brizard, Léo Meyer.
Centraux (4) : Nicolas Le Goff, Barthélémy Chinenyeze, Daryl Bultor, Moussé Gueye.
Pointus (3) : Jean Patry, Stephen Boyer, Théo Faure.
Réceptionneurs (6) : Earvin Ngapeth, Kevin Tillie, Julien Lyneel, Trévor Clévenot,
Thibault Rossard, Yacine Louati.
Libéros (2) : Jenia Grebennikov, Benjamin Diez. Le Roux absent et remplacé par Gueye Une seule absence, notable, celle du central géant Kévin Le Roux (2,09m), pilier du groupe depuis dix ans, absent pour « raisons personnelles » qui profite au bondissant Moussé Gueye. Le néo- Chaumontais compose avec le passeur Léo Meyer, le pointu Théo Faure et le libéro Benjamin Diez le groupe des bizuths, tous appelés à vivre leurs premiers moments sous le maillot national. Absent du Tournoi de qualification olympique (TQO) en janvier 2020 à Berlin, « pour raisons personnelles », Stéphen Boyer est en revanche bien présent, comme il l'avait annoncé en novembre dernier. L'explosif pointu réunionnais, auteur de 9 aces un soir de quart de finale de Championnat d'Europe à la maison contre l'Italie (3-0), revient dans un rôle de doublure de Jean Patry, qui a pris une autre dimension depuis deux ans et son départ de Montpellier pour l'étranger. Le format long de la compétition devrait surtout permettre à Tillie et à son staff, qu'intègre l'ex-passeur international Loïc Le Marrec (2005-2009) et le préparateur physique Christophe Keller, de déterminer la sélection des 12 heureux élus pour le tournoi olympique au Japon, au coeur de l'été.