Volley - Ligue A (H et F) - Ligue A, Ligue B : vers des championnats professionnels étoffés

·1 min de lecture

Play-offs, play-downs, rencontres au meilleur des cinq matches... Les trois championnats professionnels français compteront plus de rencontres la saison prochaine, a annoncé le président de la Ligue, Yves Bouget. Et elles ne seront plus diffusées sur Sport en France. Les trois championnats professionnels du volley français (Ligues A masculine et féminine, Ligue B masculine) compteront plus de rencontres la saison prochaine. Comme l'avait laissé entendre son président Yves Bouget il y a quelques semaines, la Ligue Nationale va généraliser le principe des play-offs, et faire se disputer certaines rencontres au meilleur des cinq matches. « Les clubs pros ont besoin de rentabiliser leurs investissements, a justifié Yves Bouget sur le site de la LNV. Il leur faut un maximum de matches : quoi de mieux que des play-offs, là où il y a une intensité extrême ? » La principale nouveauté réside dans l'instauration de play-downs en Ligue A masculine. « Les quatorze clubs joueront jusqu'au bout, poursuit le président de la LNV. La FIVB (la fédération internationale) nous donne comme fenêtre officielle du 15 octobre au 15 mai. Au moins que sur cette période, on ne fasse pas comme d'habitude, c'est-à-dire que pour la moitié des équipes, à la fin mars, il n'y ait plus d'enjeu. » Ces changements devront être validés lors d'une assemblée générale le 25 juin. Les nouvelles formules Ligue A masculine : championnat et play-offs avec les huit meilleurs, quarts de finale au meilleur des cinq matches, demies et finale au meilleur des trois matches. Play-downs avec les six derniers, sous forme de mini-championnat, en gardant les points acquis en phase régulière.
Ligue A féminine et Ligue B : championnat et play-offs, finale au meilleur des cinq matches. Autre changement annoncé : la fin du partenariat avec la chaîne Sport en France. « On a choisi d'être notre propre éditeur et notre propre producteur, a détaillé Bouget. Nous posséderons nos images, que nous pourrons occasionnellement céder à des chaînes télé si elles en émettent la volonté et que l'on juge que c'est pertinent. Cette saison, je rappelle que l'on payait pour avoir de l'image et être diffusé (les matches étaient diffusés sur lnv.tv, et quelques-uns sur Sport en France) ! [...] C'est un investissement, mais il sera neutre économiquement, et plus si affinités. Et je pense qu'il y aura affinités. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles