Volley - TQO - TQO : les Bleus se qualifient pour les demi-finales malgré leur défaite contre les Pays-Bas

L'Equipe.fr
L’Equipe

Battus par les Néerlandais sans combattre en fin de match (25-21, 25-20, 22-25, 19-25, 11-15), les Bleus de Laurent Tillie ont assuré l'essentiel en remportant le premier set, synonyme de qualification pour les demi-finales du TQO. La Slovénie les attend dès jeudi à 17 heures. Il suffisait aux Bleus de prendre un set contre les Pays-Bas, mercredi soir à Berlin, pour décrocher leur billet pour les demi-finales du tournoi de qualification olympique et continuer de rêver aux JO de Tokyo. Et c'est à peu près tout ce qu'ont fait les hommes de Laurent Tillie, qui ont fini la partie en marchant, finalement défaits au tie-break (25-21, 25-20, 22-25, 19-25, 11-15) par une équipe déjà éliminée et qui n'avait auparavant pas remporté un set du tournoi. Résultats/Classement Mais finalement, les Bleus ont peut-être tout gagné, mercredi. Il se sont évité quelques sueurs froides en faisant la différence d'entrée (25-21) lors d'une première manche maîtrisée. Ils ont pu reposer leurs cadres, qui ont vite renfilé leur survêtement une fois la qualification en poche, permettant du même coup aux remplaçants de faire du jus, en vue de la demi-finale du TQO. Celle-ci se tiendra dès jeudi à 17 heures (en direct sur la chaîne L'Equipe) contre la Slovénie vice-championne d'Europe. À la clé, une finale contre la Bulgarie ou l'Allemagne, vendredi, dont l'enjeu serait un ticket pour les JO de Tokyo. Les Bleus étaient rentrés dans leur match avec une grande concentration, impeccables en réception et efficaces en attaque (16 sur 24 soit 67% de réussite). Lors de ce premier set décisif, tous les joueurs du six titulaire (Chinenyeze, Toniutti, Ngapeth, Le Goff, Patry, Tillie) ont inscrit des points dans un jeu parfaitement huilé et distribué par le capitaine Toniutti. Le pointu de Latina Jean Patry, après avoir plané individuellement sur les deux premiers matches du TQO (22 points contre la Serbie, 20 contre la Bulgarie), s'est à nouveau distingué avec 6 points et un seul échec. Toute l'actu du volley Alors que les Pays-Bas, emmenés par Abdel-Aziz Nimir (16 points sur la rencontre) et Wouter Ter Maat (14) offraient une belle résistance et qu'aucune équipe n'avait réussi à prendre deux points d'avance à l'approche du money-time (16-17), les Bleus ont appuyé sur l'accélérateur au bon moment, passant un 5-1 qui les mettait sur orbite (21-18). Earvin Ngapeth (5 points dans la première manche) s'arrachait sur une défense et concluait pour offrir le premier break (19-17). Dans la foulée, il poussait Nimir à dévier sa trajectoire sur un smash (21-18). Jean Patry ajustait ensuite une nouvelle praline (23-19) et Benjamin Toniutti concluait l'affaire au service quelques instants plus tard. Le reste de la soirée relevait de l'anecdote. Les Bleus ont déroulé lors du deuxième set (25-20), puis ont terminé la partie en roue libre, perdant un septième tie-break de suite. Cela n'empêchait pas les titulaires de sourire sur le banc, tout comme leur entraîneur Laurent Tillie, qui savait que les choses sérieuses étaient pour jeudi.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi