VTT - Crankworx - VTT freestyle : Tomas Lemoine présente les disciplines des Crankworx

·4 min de lecture

Vice-champion du monde en 2019, Tomas Lemoine nous raconte les coulisses de sa saison. Dans cet épisode, le Français nous présente les disciplines des Crankworx, « les JO du VTT freestyle », avant l'ultime étape à Rotorua, en Nouvelle-Zélande (jusqu'au 7 novembre).

Le pump track
« Le Pump Track, c'est une course sur une piste qui ressemble beaucoup à une piste de BMX race miniature avec des petits virages relevés. Il y a deux pistes symétriques avec deux riders qui s'affrontent en un contre un, sans chaines sur le vélo. Tout se joue en deux manches (chaque rider fait une manche de chaque côté). Celui qui a le meilleur temps cumulé l'emporte et reste en compétition, jusqu'à la finale.

C'est une discipline que j'aime beaucoup car cela me rappelle mes débuts en BMX race. Tout se fait à la force physique et à la technique, la moindre erreur peut avoir de grosses conséquences, il faut essayer d'être le plus fluide et propre possible. »

Je viens de me faire opérer d'un ménisque alors j'arrive un peu à l'aveugle, mon objectif sera similaire pour les trois disciplines : faire de mon mieux et voir si je suis capable de performer comme j'ai pu le faire par le passé (Tomas a remporté l'épreuve de pump track de Rotorua trois fois ces dernières années). »

lire aussi
Tomas Lemoine : les Crankworx, « les JO du VTT »

Le speed & style
« Le speed & style est ma discipline préférée car cela mélange beaucoup de disciplines : du VTT avec un peu de dual slalom, des bosses type BMX race et bien sûr du freestyle. Comme en pump track, il s'agit de deux manches en un contre un sur deux pistes symétriques. Cette fois, il faut pédaler pour descendre le plus vite possible et effectuer des figures sur les jumps (les sauts). Les scores des figures sont convertis en déductions de temps sur les runs, il faut donc trouver l'équilibre entre une figure qui vaut beaucoup de points mais être tout de même ''rapide'', tout en enchaînant pour passer la ligne le plus vite possible. Après les deux runs, même fonctionnement qu'en pump track : le rider avec le meilleur temps continue le tournoi, jusqu'à la finale. Chacun peut créer la surprise en sortant des belles figures en dernière minute, c'est passionnant !

Si les sensations sont bonnes avec mon genou, j'aimerais essayer de terminer sur le podium. J'ai gagné l'épreuve d'Innsbruck et celle du Canada a été annulée à cause d'une tempête, donc je suis en tête du classement de la discipline pour le moment. Je ferai de mon mieux pour le rester. »

Le slopestyle
« Le slopestyle, c'est du freestyle pur, la discipline reine. On pédale ou pas, peu importe, l'important c'est de faire des figures sur chaque bosse et d'obtenir la meilleure note. Les tremplins sont faits à base de terre et de bois, avec des formes différentes. Là, le but est de réussir la meilleure figure possible sur chaque bosse. Il faut que l'exécution soit parfaite, la réception propre, l'amplitude optimale, la moindre erreur coûte cher, une chute est fatale. Il faut tenter de varier son run, innover à chaque figure. Si toutes ces cases sont cochées, le run est réussi. Chaque athlète a deux tentatives, on garde le meilleur run de chacun pour établir le classement. À Rotorua, je connais la piste à 90 %, je vais essayer de faire un maximum de belles figures, faire le meilleur run possible en espérant que mon genou tienne ! »

Et le titre de King of Crankworx ?
« King of Crankworx, c'est le trophée du rider le plus polyvalent de la saison. Sur chaque épreuve de chaque étape, des points sont attribués : celui qui a le plus de points à la fin remporte le titre. J'ai terminé plusieurs fois sur le podium à la fin de la saison et j'ai souvent été premier du classement provisoire, sans jamais remporter le titre. Cette année, cela va être compliqué avec mon forfait au Canada malheureusement. C'est un titre que j'aimerais bien remporter dans ma carrière, Mais mon objectif premier aux Crankworx sera toujours de rider les disciplines qui me plaisent et de donner le meilleur de moi-même. Si j'en suis un jour récompensé, ce sera la cerise sur le gâteau ! »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles