VTT - EWS - Enduro World Series : Isabeau Courdurier championne du monde 2019

L'Equipe.fr
L’Equipe

Après trois saisons à la deuxième place, la Française Isabeau Courdurier décroche enfin le titre de championne du monde d'Enduro World Series. Florian Nicolai a lui pris la deuxième place du général, derrière l'Australien Sam Jill. Elle a conclu sa saison comme elle l'a commencée  : avec une victoire. Sauf qu'à Zermatt, en Suisse, Isabeau Courdurier a en plus décroché le titre de championne du monde d'Enduro World Series. La pilote française a réalisé cette saison un sans-faute, signant huit victoires en autant de courses, un an après le sacre de Cécile Ravanel, elle aussi invaincue en 2018 et blessée avant le début de saison. « Tout l'hiver, je m'étais entraînée avec l'envie de la battre, nous racontait-elle à mi-saison, le titre mondial dans le viseur. J'abordais la saison en étant la deuxième qui allait essayer de grappiller la première place et d'un coup, je me retrouve la favorite. » Après trois saisons à la deuxième place (derrière sa compatriote Ravanel), Courdurier décroche enfin le Graal, à 25 ans. L'Israélienne Noga Korem et la Canadienne Andreane Lanthier complètent le podium. Une autre Tricolore est restée au pied du podium : Morgane Charre. Chez les hommes, Florian Nicolai a décroché la deuxième place du général. Le Français, désormais vice-champion du monde d'Enduro, a été devancé d'un rien par l'Australien Sam Hill, champion du monde pour la troisième fois de sa carrière et deuxième de cette étape suisse, derrière le Belge Martin Maes. Dans le top 5 du général, on retrouve un quadruplé français avec, en plus de Nicolai deuxième : Kevin Miquel, Dimitri Tordo et Adrien Dailly.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi