Vuelta - David Gaudu s'adjuge la 17e étape, Primoz Roglic tout proche de la victoire finale

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

David Gaudu (Groupama-FDJ) a remporté sa deuxième étape sur cette Vuelta ce samedi au sommet de l'Alto de la Covatilla. Primoz Roglic reste maillot rouge et devrait, sauf accident, remporter la Vuelta à Madrid ce dimanche. David Gaudu (Groupama-FDJ) remporte la 17e étape au sommet de l'Alto de la Covatilla (HC, 11,4 km à 7,1%) ce samedi. Grâce à une attaque à quatre kilomètres de l'arrivée, le Français de 24 ans a lâché Gino Mäder (NTT) et Ion Izagirre (Astana), derniers rescapés de l'échappée, pour s'imposer en solitaire. Déjà vainqueur de la 11e étape, il double la mise sur cette Vuelta et s'offre un beau top 10 au classement général.

Dans le groupe des favoris, c'est Hugh Carthy (EF Pro Cycling) qui a lancé les hostilités à quatre kilomètres de la ligne, lâchant Dan Martin (Israël Start-Up Nation), quatrième du général au matin de l'étape. Un kilomètre plus loin, Richard Carapaz (Ineos) a placé une attaque tranchante et creusé un énorme écart sur ses rivaux. Mais c'était insuffisant pour reprendre le maillot rouge à Primoz Roglic (Jumbo-Visma). lire aussi Le classement de la 17e étape La 18e et dernière étape, prévue ce dimanche, ne comporte aucun relief. Conséquence : le maillot rouge est assuré, sauf accident, de remporter le Tour d'Espagne 2020. Dès les premiers kilomètres de l'étape, une échappée fleuve de 34 coureurs s'est constituée. Elle ne comptait plus qu'une dizaine d'unités au pied de l'ultime ascension, avec trois minutes d'avance sur le peloton. Parmi eux, le maillot à pois Guillaume Martin (Cofidis), David Gaudu (Groupama-FDJ) et Ion Izagirre (Astana), rejoints à 20 kilomètres de l'arrivée par Marc Soler (Movistar). lire aussi Le classement général de la Vuelta Plus d'informations à suivre...