Vuelta : Jasper Philipsen s'offre la 15e étape au sprint

Andréa La Perna
·1 min de lecture

L'échappée était attendue victorieuse à Puebla de Sanabria ce jeudi. Mattia Cattaneo (Deceuninck-Quick Step) a d'ailleurs tout fait pour que le dénouement épouse les lignes du scénario prévu. Parti comme une fusée dans la dernière échappée, prenant presque 2 minutes sur tous ses compagnons d'échappée, l'Italien a finalement été rattrapé à 5 kilomètres de l'arrivée par un peloton affamé. Sevrés d'épreuves taillées pour leur grande carcasse, les sprinteurs qui ont résisté à la plus longue étape de la Vuelta 2020, à la pluie, au brouillard et aux 4000 mètres de dénivelés ont pris la main.

Ackermann encore battu

Pas de Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) cette fois. L'Irlandais a été lâché à 37 kilomètres de l'arrivée. L'autre vainqueur d'un sprint massif sur ce Tour d'Espagne, Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) était encore présent lui. Mais l'Allemand a été battu dans le final. Il n'a jamais réussi à sortir de la roue de Jasper Philipsen (UAE). En plus de prendre l'initiative dans les derniers mètres, le Belge s'est imposé sans photo-finish pour remporter son premier succès sur un grand tour à 22 ans, le 5e succès professionnel de sa carrière. Celui qui portera les couleurs d'Alpecin-Fénix à partir de la saison prochaine offre sa...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi