Vuelta - Kenny Elissonde, après avoir perdu le maillot rouge de la Vuelta : « J'ai quand même savouré »

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Kenny Elissonde a laissé son maillot de leader à Primoz Roglic à l'issue de la 6e étape de la Vuelta, après une seule journée. Mais le Français se réjouissait avant tout de l'avoir porté. Il vise maintenant une victoire d'étape. Kenny Elissonde (Trek-Segafredo), qui a perdu son maillot rouge de leader de la Vuelta, au micro d'Eurosport : « C'était nerveux toute la journée, on a dû rester concentrés, c'était très glissant, les roues qui chassaient, le vent... Mais j'ai quand même savouré, j'ai profité et quand on est arrivé au pied de la dernière montée, il y avait deux possibilités : soit j'étais bien et il fallait tenter le garder coûte que coûte, soit j'étais limite, ce qui était le cas, et le mieux était de perdre du temps pour de vrai (pour ne plus être considéré comme dangereux au général) et pas d'être à 45''. « Maintenant le but c'est de gagner une étape » C'était une belle étape. J'aurais été spectateur dans mon canapé, je me serais régalé. Movistar a roulé, Ineos a pris en main, Roglic maillot rouge : moi c'est pas forcément mon truc, hier (mercredi) ça a bien fonctionné sur un coup, aujourd'hui (jeudi) moins, mais pas de regret. Maintenant le but c'est de gagner une étape. J'ai fait 3e mais j'ai envie de retourner à l'offensive et de remporter un succès. » lire aussi Toute l'actualité de la Vuelta

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles