Vuelta - Magnus Cort Nielsen remporte sa deuxième étape sur la Vuelta, Eiking reste leader

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Danois Magnus Cort Nielsen (EF Education-Nippo) a remporté son deuxième succès sur la Vuelta jeudi lors de la 12e étape. Odd Christian Eiking (Intermarché Wanty Gobert) conserve le Maillot Rouge de leader. Magnus Cort Nielsen a signé son deuxième succès sur la Vuelta lors de la douzième étape entre Jaen et Cordoue. Repris dans le final mercredi vers l'Alto de la Montana de Cullera par Primoz Roglic, le coureur de l'équipe EF Education-Nippo a pris sa revanche jeudi en résistant au retour de l'Italien Andrea Bagioli (Deceunink-Quick Step) dans la dernière ligne droite. lire aussi Le film de la 12e étape Sur une étape ouverte aux baroudeurs, l'échappée s'est constituée très tardivement, après quasiment une centaine de kilomètres de course. Parmi les huit hommes de tête se trouvaient des coureurs comme Stan de Wulf (AG2R-Citroën) ou Chad Haga (Team DSM). L'écart avec le peloton ne s'est jamais creusé. Disputée sur un rythme soutenu, l'étape s'est alors avérée piégeuse, y compris pour les favoris. Adam Yates et Primoz Roglic ont ainsi été pris dans une chute dans la première difficulté, l'Alto de san Jeronimo, à 51 kilomètres de la ligne. Le Slovène, favori au général, a vite réintégré le peloton. Romain Bardet à l'attaque dans le final Repris dans les premiers hectomètres de la deuxième et dernière ascension du jour, l'Alto del 14%, les échappés ont laissé place à un gros groupe de costauds à 20 kilomètres de l'arrivée, composé de Sergio Henao (Qhubeka Assos), Romain Bardet (Team DSM), Jay Vine (Alpecin-Fenix) et Giulio Ciccone (Trek-Segafredo). Les sprinteurs éreintés par les deux ascensions du jour, la poursuite a été trop tardive pour revenir sur les quatre audacieux. Matteo Trentin (UAE Emirates) a bien tenté de sortir dans la descente vers l'arrivée, avant de se raviser. Les Bike-Exchange de Michael Matthews ont pris les choses en main à dix kilomètres du but. Leur travail a permis de reprendre le dernier échappé, Jay Vine, dans le dernier kilomètre. Bien lancé, Magnus Cort Nielsen a fait parler sa pointe de vitesse pour résister au retour de Bagioli. Odd Christian Eiking (Intermarché Wanty Gobert) conserve son maillot rouge devant Guillaume Martin (à 58'') et Primoz Roglic (à 1'56'') au général.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles