Vuelta - Michael Storer vainqueur au sommet de la 7e étape de la Vuelta

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Australien de DSM a décroché la plus prestigieuse victoire de sa carrière, ce vendredi, dans une étape marquée par la chute et l'abandon d'Alejandro Valverde. Primoz Roglic conserve la tête du classement général. L'Australien Michael Storer (DSM) a remporté la 7e étape de la Vuelta, ce vendredi, au sommet du Balcon de Alicante. Une victoire obtenue devant Carlos Verona (Movistar) et Pavel Sivakov (Ineos Grenadiers), dans une ascension de 8 km, dont les trois derniers affichaient une pente moyenne supérieure à 10 %.
De multiples attaques ont parsemé la journée. Une première de sept coureurs, reprise à 130 km de l'arrivée, puis une autre de 30, qui s'est ensuite effilochée en un chapelet de petits groupes. C'est de cette large bande - où figurait notamment Romain Bardet (DSM) - que sont sortis les cinq fuyards qui se sont disputé la victoire d'étape : Michael Storer, Carlos Verona et Pavel Sivakov, accompagnés d'Andreas Kron (Lotto-Soudal) et Lawson Craddock (EF Education Nippo). lire aussi Le film de l'étape
Répondant à une attaque de Verona dès le pied de l'ascension, Storer est parvenu à rejoindre l'Espagnol puis à le distancer pour s'adjuger l'étape en solitaire. Romain Bardet a pris la 6e place de l'étape. Dans le peloton des favoris, une première tentative de déstabilisation du Maillot Rouge Primoz Roglic s'est produite à 43,8 km de l'arrivée, dans l'ascension du Puerto del Collao, la quatrième difficulté de l'arrivée. Une attaque qui n'a pas duré longtemps, mais qui fut sportivement fatale à Alejandro Valverde. Le vétéran espagnol (41 ans) avait pris une petite avance en compagnie de Richard Carapaz, Adam Yates (Ineos-Grenadiers), Gino Mäder (Bahrain-Victorious) et David De la Cruz (UAE Team Emirates), mais a chuté 800 m plus loin dans un virage en légère descente. Une glissade à vitesse élevée qui a meurtri le coureur.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Grossschartner tout proche de Roglic au général lire aussi Le classement complet de la 7e étape
Valverde est resté un moment sur le bord de la route, avant de repartir, épaulé et poussé par ses coéquipiers Imanol Erviti et Joahn Jacobs. Pour finalement renoncer quelques kilomètres plus loin, s'effondrant dans les bras de son directeur sportif après s'être arrêté sur le bord de la route. Dans l'ultime ascension, sous la houlette d'Adam Yates une nouvelle fois, Primoz Roglic a été chahuté mais pas mis en grande difficulté. Aucun écart n'a finalement été fait sur la ligne. Le Slovène demeure le leader du classement général, devant l'Autrichien Felix Grossschartner (Bora Hansgrohe, +8''), qui a bénéficié de l'échappée pour reprendre du temps et a raté de peu le maillot rouge, et Enric Mas (+ 25''). lire aussi Le classement général de la Vuelta

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles