Vuelta : Une première pour David Gaudu dans un Grand Tour

Louise Gerber
·1 min de lecture

Au sommet de La Farrapona, on pouvait s'attendre à une explication entre les favoris Primoz Roglic et Richard Carapaz. Il n'en a rien été. C'est le Français David Gaudu, promu leader de sa formation Groupama-FDJ après l'abandon de Thibaut Pinot, qui a levé les bras sur la ligne d'arrivée de cette onzième étape.

Parti dans une échappée de sept coureurs qui a mis du temps à se dessiner, le protégé de Marc Madiot était accompagné de son coéquipier et compatriote Bruno Armirail, qui a roulé toute la journée dans l'échappée.

Soler rejoint les sept fuyards avant un duel au sommet

Dans la troisième des cinq difficultés de la journée, Marc Soler s'est extirpé du peloton pour revenir sur le groupe de tête. A 80 km de l'arrivée, le grimpeur de la Movistar a bouché les 2 minutes qui le séparaient de l'échappée en moins de 4 km d'ascension. Dans la montée finale, Soler a dégainé le premier à cinq kilomètres de la ligne, seulement suivi par Gaudu. Plus frais, le Français a facilement battu l'Espagnol au sprint, pour s'offrir sa première victoire sur un Grand Tour.

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi