Vuelta - En solo, Rafal Majka enlève la 15e étape de la Vuelta

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Polonais Rafal Majka a remporté la 15e étape de la Vuelta ce dimanche, après 88 kilomètres en solitaire. C'est la deuxième fois que le coureur UAE Team-Emirates lève les bras sur les routes espagnoles. Avec quatre difficultés, dont l'Alto de Centenera et le Puerto de Mirajes, tous deux classés en première catégorie, cette 15e étape de la Vuelta était promise aux grimpeurs. Et cela n'a pas échappé à Rafal Majka, vainqueur ce dimanche à El Barraco. Le coureur d'UAE Team-Emirates a devancé le Néerlandais de la Jumbo-Visma Steven Kruijswijk de 1'27'' et Chris Hamilton (Team DSM) de 2'19''. Le grimpeur polonais signe sa seconde victoire sur les routes espagnoles, après celle acquise en 2017. Et c'est un véritable numéro de soliste qu'a réalisé le meilleur grimpeur du Tour de France en 2014 et 2016. Cette 15e étape, partie sur un rythme effréné (plus de 50 km/h de moyenne sur les 50 premiers kilomètres), a d'abord été marquée par de multiples cassures et des tentatives d'échappées infructueuses. Romain Bardet a également cherché à s'extirper du peloton afin d'aller gratter des points pour son maillot de meilleur grimpeur. Mais le Français, comme les autres, a fini par être avalé par le paquet.

lire aussi Le classement de la 15e étape Il aura fallu attendre les prémisses des pentes de l'Alto de la Centenera pour voir les premiers fugitifs. Fabio Aru (Team Qhubeka Nexthash) et Rafal Majka ont rapidement pris de l'avance sur le peloton et leurs poursuivants et ont basculé en tête de la première difficulté de la journée. Mais l'Italien, en dedans sur ce Tour d'Espagne, a fini par craquer à 3,6 km du sommet du Puerto de Bernardo. Au contraire du Polonais, très aérien dans les ascensions ce dimanche, qui s'est offert un raid de 88 km en solitaire pour aller chercher la victoire à El Barraco. Le grimpeur d'UAE Team-Emirates a su préserver son avance sur ses poursuivants, en dépit des accélérations de Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), bien déterminé à rattraper le Polonais, sans succès. 12 Rafal Majka a remporté ce dimanche sa 12e victoire. Il compte désormais 5 étapes de grand tour : 3 sur le Tour de France (14e et 17e étape en 2014, 11e étape en 2015) et 2 sur le Tour d'Espagne (14e étape en 2017, 15e étape en 2021). Pas de changements au général, Bardet conserve son maillot à pois Dans le peloton des favoris, la course est restée relativement calme puisque aucune attaque n'a été menée dans les pentes les plus raides. David de la Cruz (UAE TEam-Emirates) et Louis Meintjes (Intermarché-Wanty Gobert) ont tenté quelque chose dans l'ultime ascension, le Puerto San Juan de Nava - répertorié en troisième catégorie -, mais c'est bien le coureur d'Ineos Adam Yates qui est parvenu à s'extirper du peloton pour récupérer quelques secondes au général sur son coéquipier Egan Bernal, 7e. Odd Christian Eiking (Intermarché-Wanty Gobert) conserve le Maillot Rouge devant Guillaume Martin (Cofidis, à 54") et Primoz Roglic (Jumbo-Visma, à 1'36"). Romain Bardet conserve son maillot de meilleur grimpeur. lire aussi Le classement général lire aussi Le parcours du Tour d'Espagne 2021

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles