Wame Naituvi (Mont-de-Marsan) saisit le conseil de prud'hommes

Wame Naituvi sous le maillot du Stade Montois cette saison. (N. Luttiau/L'Équipe)

Wame Naituvi, ailier fidjien de Mont-de-Marsan, a saisi le conseil de prud'hommes pour demander l'annulation de son contrat qui court jusqu'en juin 2023.

Wame Naituvi évolue au Stade Montois (Pro D2) depuis 2017. Après deux premières saisons plutôt timides, l'ailier Fidjien (26 ans) s'illustre lors de la saison 2019-2020, arrêtée en raison du Covid. Après 18 matches, il avait inscrit 9 essais. À l'été 2020, Naituvi négocie une prolongation de contrat.

lire aussi

Toute l'actu de la Pro D2

« Les deux parties se mettent d'accord sur la durée (jusqu'en 2023), le salaire et une clause libératoire. C'est sur cette dernière qu'il y a un problème contractuel, explique le conseil du joueur, Maître Jean-Baptiste Ginies, qui a saisi le conseil de prud'hommes de Mont-de-Marsan. La clause libératoire pouvait être activée à l'intersaison 2022 contre le versement d'une certaine somme. Sauf que le jour de la signature du nouveau contrat, les termes de la clause en question auraient été modifiés par le club. Elle était finalement active à l'intersaison 2021. Mais le joueur n'a pas été prévenu. Quand il a voulu activer sa clause au cours de la saison actuelle, Mont-de-Marsan a dit que ce n'était plus possible. Nous avons essayé de trouver un accord. En vain. »

Le Stade Montois considère que son joueur a pris de la valeur après deux nouvelles saisons réussies (8 essais en 2020-2021 et 9 au cours de la saison actuelle) et demande donc plus que les 50 000 euros initialement prévus.

Jean-Robert Cazeaux, président du Stade Montois

« Wame Naituvi est en contrat avec le club pour la saison 2022-2023, un point c'est tout »

L'audience de conciliation devant le conseil de prud'hommes n'a rien donné. La commission juridique de la Ligue nationale s'est déclarée incompétente. L'affaire Naituvi est désormais entre les mains de la justice. L'avocat du joueur fidjien espère une décision en fin d'année ou en début 2023. Wame Naituivi, actuellement blessé et donc forfait pour le « match d'access » face à Perpignan dimanche (17h45), veut partir et espère qu'un accord à l'amiable sera trouvé d'ici là. Dans le cas contraire, il attendra la décision de justice et espère obtenir la nullité de contrat et par conséquent être libre de s'engager avec le club de son choix.

lire aussi

La fiche de Wame Naituvi

Interrogé sur le dossier, Jean-Robert Cazeaux, président du Stade Montois, s'est montré ferme : « C'est un dossier en cours que je traite. Wame Naituvi est en contrat avec le club pour la saison 2022-2023, un point c'est tout. Le reste appartient au dossier, on ne traitera en temps et en heure. Je règlerai mes affaires et mes comptes quand il faudra. Je n'ai pas d'autres commentaires particuliers à faire là-dessus. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles