Warren Barguil touché à une hanche et à l'épaule droite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Journée galère pour Barguil sur le Tour. (E. Garnier/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Victime d'une chute, comme son coéquipier Maxime Bouet, Warren Barguil a terminé à près d'une demi-heure de Tom Pidcock au sommet de l'Alpe d'Huez. Mais les deux coureurs d'Arkéa-Samsic devraient repartir vendredi.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Après avoir échoué de peu pour la victoire d'étape mercredi sur les pentes du Granon (10e), Warren Barguil n'a pas eu de chance lors de la 12e étape du Tour qui menait, hier, au sommet de l'Alpe d'Huez.

Dans la descente du col du Télégraphe, à plus de cinquante kilomètres de l'arrivée, le Breton d'Arkéa-Samsic a chuté lourdement, tout comme son coéquipier Maxime Bouet. Tous deux ont néanmoins pu terminer l'étape.

Traumatisme thoracique pour Bouet

Après une première consultation médicale à l'arrivée, Barguil, 103e à près de 29 minutes de Pidcock, présentait des contusions sur une hanche et l'épaule droite avec des dermabrasions.

Pour Bouet, 65e à 24'33'' du vainqueur, le verdict semblait un peu plus sévère avec un traumatisme thoracique côté gauche, mais aussi une majoration de la douleur liée à une chute survenue lors des premières étapes au Danemark. Il présentait également une contusion à un genou.

Barguil et Bouet devraient être néanmoins au départ de la 13e étape aujourd'hui à Bourg-d'Oisans.

lire aussi

Toute l'actu du Tour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles