Wayne Smith à la tête de l'encadrement des Black Ferns

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'ancien sélectionneur des All Blacks, Wayne Smith, a été nommé jeudi à la tête du staff de l'équipe féminine néo-zélandaise.

Cinq jours après la démission de Glenn Moore, la fédération néo-zélandaise a annoncé ce jeudi la nomination de Wayne Smith à la tête de l'encadrement des Black Ferns. Le technicien de 65 ans, qui a été brièvement l'entraîneur des All Blacks en 2000-2001, et a surtout été l'adjoint de Graham Henry (2004-2011) puis de Steve Hansen (2015-2017), dirigera une nouvelle structure d'entraînement jusqu'à la Coupe du monde (du 8 octobre au 12 novembre 2022), a déclaré Mark Robinson, directeur général de New Zealand rugby.

« Il n'y a aucun doute sur le calibre de Wayne en tant qu'entraîneur et sur ce qu'il apportera à cette équipe », a souligné Robinson. Smith sera assisté de Whitney Hansen, qui a occupé un rôle d'entraîneure stagiaire au sein de l'équipe au cours des deux dernières années, et de Wesley Clarke.

Glenn Moore, avait quitté son poste samedi dernier. Il était sur la sellette depuis la publication d'un rapport critiquant ses méthodes d'encadrement. Il était notamment accusé de favoritisme et d'avoir tenu des propos blessants par de nombreuses joueuses d'origine maorie ou des îles du Pacifique.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles