Week-end de l’Ascension : les professionnels du tourisme face au défi du manque de personnel

© Thibaut Durand / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Les emplacements sont réservés, les maisons mobiles sont louées. Ce camping de Deauville dans le Calvados affiche complet pour le week-end de l'Ascension, mais le problème, c'est qu'il manque du personnel . En réalité, il existe un déficit de 20 à 30% selon l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih) dans les secteurs de la restauration , l'hôtellerie, et les campings. Les gérants vont devoir gérer au mieux l'afflux de touristes, comme Patsy, à Deauville, qui recherche désespérément un réceptionniste. Europe 1 s'est rendue dans le Calvados.

 

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"Ça fait deux semaines", dit d'abord la gérante. "J'ai mis une annonce pour toute la saison. Nous n'avons pas de CV dans notre boîte mail. Ça va être un peu dur à gérer", confie Patsy au micro d'Europe 1.

Fermeture le midi, heures supplémentaires…

Ces professionnels sont donc bien obligés de s'organiser. Dans un hôtel de charme de Villerville, il manque quatre employés. Le directeur, Olivier, a pris la décision radicale de fermer le restaurant deux midis par semaine. "Si vous fermez, vous gagnez du temps et ce temps-là est reporté lorsque les clients sont présents", explique-t-il. "On se remet en question tous les jours, à savoir peut-être qu'il faudra que le client aille chercher son assiette lui-même en cuisine. On en arrive là", affirme-t-il, quelque peu désespéré.

 

>> LIRE AUSSIPont de l'Ascension : Bison Futé voit rouge, les contrôles routiers se mul...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles