Un week-end plein de fraîcheur en Europe

SO FOOT
So Foot

Le grand bonhomme du week-end : Erling Håland

"Håland ne s'est pas entraîné pendant vingt jours, tout le mois de décembre. Puis il est arrivé à Dortmund, mais il n'a pas pu faire grand-chose avec nous. Il ne s'est entraîné avec nous que trois fois. Ce n'est pas grand-chose, c'est clair. Il a besoin d'un peu de temps." La semaine dernière, Lucien Favre jouait les extincteurs, mais c'était du bluff et tout le monde l'a bien vu samedi. Alors que le technicien suisse disait hésiter à lancer sa toute nouvelle machine norvégienne dès ce week-end, il n'a pas dû regretter d'avoir sauté le pas au vu de l'ouragan qui…

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi