Un Wembanyama dominant permet à la France de valider son billet pour le Mondial

Victor Wembanyama a mené les Bleus à la victoire. (R. Perrocheau/L'Équipe)

Dans le sillage de Victor Wembanyama (19 points), l'équipe de France s'est imposée face à la Bosnie-Herzégovine (92-56). Les Bleus valident officiellement leur participation à la Coupe du monde.

Il était attendu, il a répondu présent. Pour sa première avec l'équipe de France dans l'Hexagone, Victor Wembanyama a mené les siens à la victoire face à la Bosnie-Herzégovine (92-56). Devant les 6 332 spectateurs du Palais des Sports palois, la pépite a parfaitement lancé son match en inscrivant les sept premiers points des Bleus. Deux lancers francs, un trois-points et un floater main gauche digne d'un arrière, toute la panoplie offensive de la tige (2m21) était déjà déployée.

voir aussiLe film de France-Bosnie

Dans son sillage, les Français ont creusé un premier écart (17-10, 9e). Mais si la défense d'Andrew Albicy et consorts a étouffé les Bosniens (15 pertes de balle à la mi-temps), la maladresse longue distance des Bleus les a longtemps empêchés de creuser un écart. Ce n'est que quand Nicolas Lang puis... Victor Wembanyama ont enfin marqué à trois points qu'ils se sont mis à l'abri (40-27, 20e).

Un écart après la pauseAu retour des vestiaires, les joueurs de Vincent Collet ont surtout géré leur avance. Parfois suffisants, ils ont perdu de l'intensité en défense mais des banderilles de Francisco ou Toupane - avec un peu de réussite - ont permis de maintenir l'écart entre 15 et 20 points. Avant qu'un 4/4 à trois points en entrant dans le 4e quart-temps ne plie la rencontre (74-48, 35e).

lire aussi : Décryptage : pourquoi Victor Wembanyama est un joueur hors norme

Wembanyama a alors profité des derniers instants pour gonfler son total de points. En renouvelant ce tir qui avait fait le tour du monde, sur une jambe après un dribble croisé. Puis en écrasant le cercle sur un alley-oop offert par Benjamin Sène (78-50, 35e). La coupe était pleine et l'ailier-fort est sorti sous les applaudissements du public palois, alors que ses coéquipiers finissaient le travail en faisant grimper l'écart bien au-delà des 30 points.

Grâce à ce succès, l'équipe de France est officiellement qualifiée pour la Coupe du monde 2023 en Asie du Sud-Est (Japon, Indonésie et Philippines). Il restera aux Bleus une dernière trêve internationale en guise d'entraînement, durant laquelle elle affrontera la République tchèque et la Lituanie, les 23 et 26 février prochains.

lire aussi : Victor Wembanyama : « Il faut choquer, toujours choquer »

Giannis impressionné par Wembanyama