Wesley Saïd : "Je suis quelqu'un qui s'adapte facilement"

SO FOOT

Quand vous avez égalisé contre Dijon, vous êtes resté très soft dans la célébration de votre but. Un petit coup de nostalgie ?

Dijon, c'est un club où j'ai passé une saison positive, malgré quelques blessures. J'ai conservé des relations avec certains joueurs comme Anthony Belmonte, Julio Tavarès, Loïs Diony... Et puis, le DFCO lutte pour le maintien. J'étais bien sûr content de marquer, car je suis rennais, mais je ne voulais pas en rajouter.


Est-il exact que Dijon voulait vous conserver ?

Oui. Après l'accession du club en Ligue 1, les dirigeants et le coach, Olivier Dall'Oglio, m'ont dit qu'ils voulaient poursuivre avec moi. Cela m'intéressait, car je savais qu'à Dijon, j'aurais du temps de jeu. En plus, le profil de l'équipe, qui pratique un football offensif, me convenait. Mais Christian Gourcuff voulait me voir. Nous avons donc pu nous rencontrer à Rennes. Il…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages