West Ham durcit le ton concernant la venue des supporters de l'Eintracht Francfort

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le club de West a publié un communiqué mercredi dans lequel il précise les conditions d'achat de tickets pour la demi-finale de Ligue Europa face à l'Eintracht Francfort.

West Ham veut éviter le fiasco du Camp Nou. Alors que le club londonien s'apprête à recevoir l'Eintracht Francfort en demi-finales de la Ligue Europa (le 28 avril), plusieurs mesures concernant l'obtention de tickets pour la rencontre ont été annoncées dans un communiqué publié ce mercredi. L'objectif : ne pas répéter la situation du 14 avril, où 30 000 supporters allemands avaient réussi à obtenir des places au Camp Nou pour le quart de finale face au FC Barcelone.

lire aussi

Le Barça prend des mesures après le Camp Nou « allemand » contre l'Eintracht Francfort

Alors que « la demande de billets n'a jamais été aussi forte » selon le club londonien, ce dernier a indiqué que chaque abonné de West Ham pourrait, à compter de ce mercredi 16h (heure anglaise), acheter deux places supplémentaires par personne. « Les supporters vivant en Allemagne, sans historique de réservation, ne pourront malheureusement pas acheter de billets pour ce match, » a également indiqué la direction du club dans son communiqué.

« Les supporters de West Ham qui revendront leurs billets pour l'Eintracht Francfort sur une plateforme non autorisée verront leur abonnement résilié et seront interdits d'accès au London Stadium pour le reste de la saison 2022-2023 » a enfin menacé le club. C'est en effet principalement la revente de tickets par des abonnés qui auraient causé la « marée » de fans de Francfort au Camp Nou.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles