La wild-card de Lorenzo, une bonne stratégie selon Viñales

Léna Buffa
motorsport.com

Impatient de reprendre la compétition dès que l'état d'urgence sanitaire sera levé dans le monde, aborde une saison 2020, certes, retardée, mais pour laquelle il nourrit de grandes ambitions. Sur la lancée des solides performances qu'il a réalisées fin 2019, le pilote espagnol a affiché ses progrès lors des essais de pré-saison et n'attend plus que d'entrer dans la compétition pour en cueillir les résultats.

Pour se maintenir au sommet de la vague, Maverick Viñales compte également sur les changements internes bénéfiques opérés chez Yamaha, et s'il est ravi des progrès déjà opérés à Iwata, il espère que le retour de chez Yamaha pourra aider à élever encore un peu plus les performances.

La perspective de voir le triple Champion du monde MotoGP participer notamment à un week-end de Grand Prix est à ses yeux particulièrement encourageante. Et, pour lui, ce retour à la compétition, bien que ponctuel avec une seule wild-card annoncée pour le moment, n'est en aucun cas une surprise. "Il a fait quelques tours avec la moto, et s'il se sent bien, en forme et prêt pour la course, alors pourquoi pas. C'est très amusant à piloter, c'est un plaisir, alors s'il en a l'occasion il faut y aller", juge-t-il dans une interview à la radio espagnole Cadena Cope.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire aussi :

Le retour de Lorenzo, "une bonne nouvelle" pour Ezpeleta

Pour le moment, Jorge Lorenzo n'a repris le guidon de la M1 que lors des tests de Sepang, où il a piloté la version 2019 de la machine. Actuellement à Dubaï, il attend de prochains essais prévus à Motegi début avril pour découvrir le nouveau modèle et commencer à préparer sa participation au Grand Prix de Catalogne, au programme en juin, tout en apportant une contribution de plus en plus grande au travail de développement de la moto. "À Montmeló, il sera important de voir comment ira Lorenzo avec la nouvelle moto, celle que l'on a maintenant", concède Viñales, convaincu par le choix du constructeur japonais de faire confiance à son pilote d'essais.

"Je pense que c'est important pour Yamaha parce qu'ils peuvent essayer beaucoup de choses pendant la course", explique-t-il encore auprès du site officiel du MotoGP. "Parfois quand on teste des choses, l'erreur qui est faite est que le lundi il y a beaucoup de grip en piste parce qu'il y a toute la gomme Michelin. Les chronos sont donc très rapides, il y a toujours un grip fantastique. Il est donc difficile de tester de nouvelles pièces."

"Je pense que pour Yamaha il est très important que Jorge fasse non seulement Montmeló, mais s'ils pouvaient faire plus de wild-cards ce serait vraiment bien parce qu'ils peuvent tester de nouvelles pièces, de nouvelles choses et vraiment démontrer que cela fonctionne bien pendant un week-end de course", ajoute-t-il.

Interrogé à son tour par Sky Italia sur les propos du pilote de Roses, Lorenzo s'est montré sensible à l'accueil qui lui est réservé et désormais désireux de prendre une part active aux performances de l'équipe : "Ça me fait plaisir. Je pense que plus je fais de kilomètres avec la moto, plus je peux aider les ingénieurs et les pilotes. À vrai dire, je voudrais faire le plus de tests possibles. Je suis curieux de voir comment se passera mon week-end."

Lire aussi :

Lorenzo : "Tout peut arriver, mais mon choix est définitif à 98%"

À lire aussi