William Gomis dominateur et vainqueur à la décision face à Jarno Errens

William Gomis a remporté sa première victoire à l'UFC. (Alexis Goudeau /Presse Sports)

Malgré une frayeur en fin de combat et la tentative d'étranglement de son adversaire, William Gomis s'est imposé par décision majoritaire face à Jarno Errens, samedi à l'UFC Paris.

Il était si détendu, ce samedi après-midi à l'hôtel des combattants, qu'on s'était demandé si la soirée pouvait en être autrement. William Gomis soufflait être « tranquille » et « confiant », et le combat n'a fait que confirmer sa supériorité. Troisième Français à combattre à l'UFC Paris ce samedi, Gomis s'est néanmoins fait peur, sur la fin, pris par une tentative d'étranglement de son adversaire Jarno Errens. « C'était très très compliqué, confiait le Français, mais j'ai entendu mon public crier. On est à Paris ici ! Je préfère mieux mourir qu'arrêter. »

lire aussi

Benoît Saint-Denis expéditif

Auparavant, il avait dominé, surtout au sol, les deux premières reprises. Deux juges lui donnèrent la victoire, le troisième optant pour le nul, laissant Gomis à sa joie et ses larmes aux yeux. « Il y a ma mère dans le public, lançait le Français de la MMA Factory, ému, dans une ambiance des grands soirs. Je ne peux pas perdre devant elle. »

lire aussi

Ziam s'impose par décision unanime