William Servat sur le choix d'Antoine Dupont comme capitaine : « Ollivon ? Il a la même importance au sein de notre groupe »

Charles Ollivon était le précédent capitaine des Bleus. (P. Lahalle/L'Équipe)

Le coresponsable de la conquête et des charges spécifiques des Bleus William Servat est revenu ce jeudi en conférence de presse sur le choix d'Antoine Dupont comme capitaine pour la Coupe d'automne des nations. Un choix qu'aurait assez facilement accepté le précédent taulier Charles Ollivon.

Charles Ollivon aurait pu accuser le coup après la décision de l'encadrement tricolore de choisir le demi de mêlée toulousain Antoine Dupont comme capitaine de la prochaine Coupe d'Automne des nations. Après tout, le troisième-ligne toulonnais était le capitaine de cette équipe de France au début de l'ère Galthié, et il l'était encore l'été dernier lors de la Tournée au Japon. S'il abandonna cette responsabilité au meilleur joueur du monde de l'année 2021, c'est sur blessure, à cause d'une rupture du ligament croisé du genou gauche qui l'éloigna des terrains pendant presque un an.


lire aussi

Charles Ollivon redeviendra-t-il le capitaine des Bleus ?

Pendant ce temps-là, les Bleus amenés par Dupont ont tout gagné, les trois tests de novembre 2021 (dont un contre les Blacks !) mais aussi et surtout le Tournoi des Six Nations 2022, Grand Chelem à la clé. Alors, forcément, la question de reconduire le Toulousain dans ses fonctions jusqu'à la Coupe du monde 2023 s'est posée malgré le retour d'Ollivon, et le staff tricolore a franchi le pas.

Mais aux dires de William Servat, coresponsable de la conquête et des charges spécifiques des Bleus, interrogé ce jeudi à Marcoussis sur le sujet, le flanker du RCT n'aurait pas pris ce déclassement comme un désaveu : « Vous savez, on a la chance d'avoir un groupe de leaders ici qui est assez extraordinaire. On parle souvent de la qualité individuelle de nos joueurs, de la qualité collective de l'équipe, mais on ne parle peut-être pas suffisamment de la qualité humaine des mecs. On a un groupe d'une maturité exceptionnelle qui vit d'une manière fantastique.

Je ne fais pas de raccourci, mais je me souviens que lorsqu'il a été choisi lors du premier Tournoi des Six Nations, Charles a été un capitaine qui n'a jamais pensé à lui, ni parlé de lui. Il a toujours revendiqué les choses pour le groupe. Il a toujours avancé avec le projet de l'équipe en tête, et aujourd'hui, il est simplement dans la même ligne de conduite. Il a la même importance au sein de notre groupe. Il n'y a aucun souci avec lui, bien au contraire. Il est revenu avec nous avec beaucoup de passion et d'engagement dans tout ce qu'il fait. Quand à ''Toto'', il a fait il n'y a pas si longtemps un petit Tournoi qui était assez sympa aussi (couronné d'un Grand Chelem). En fait, on a la chance d'avoir des grands joueurs qui sont aussi des grandes personnes. On n'a donc pas trop de questions à se poser. »


lire aussi

Toute l'actualité du XV de France