Wimbledon : Après Roland-Garros, Djokovic craque pour Nadal

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rien ne semble capable de freiner Rafael Nadal. A 36 ans, et en étant gêné par une maladie rare qui touche son pied gauche, le Majorquin réussi tout de même à réaliser d’incroyables performances. Vainqueur de l’Open d’Australie, le roi de la terre battue a une nouvelle fois frappé en remportant Roland-Garros pour la 14ème fois, tout en devant subir des injections pour ne pas ressentir de douleur. Une situation face à laquelle même l’un de ses plus grands rivaux, Novak Djokovic, ne peut qu’être admiratif.

A 36 ans, Rafael Nadal fait toujours partie des joueurs les plus forts sur le circuit. S’il figure actuellement à la 4ème place du classement ATP, il est tout de même possible de dire que le Majorquin est même le meilleur en 2022. En effet, il avait très bien débuté l’année en remportant successivement l’ATP 250 de Melbourne, l’Open d’Australie ainsi que l’ATP 500 d’Acapulco. Arrivé en finale du Masters 1000 d’Indian Wells, le taureau de Manacor a cependant été gêné par des pépins physiques, et s’est incliné face à Taylor Fritz. Une situation qui l’a contraint à s’éloigner des terrains durant quelque temps. Atteint du syndrome de Muller-Weiss, une pathologie qui lui nécrose les os du pied gauche, le roi de la terre battue a tenté de revenir lors des Masters 1000 de Madrid et Rome afin de préparer Roland-Garros, toutefois, sa blessure l’a encore perturbé, et il n’a pas pu évoluer à son meilleur niveau. Pas annoncé parmi les favoris pour les Internationaux de France, Nadal a finalement…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles