Wimbledon - Banni de la box royale de Wimbledon, Ilie Nastase dénonce «l'étroitesse d'esprit» des organisateurs

L'Equipe.fr
Suspendu provisoirement par l'ITF pour ses dérapages en Roumanie le mois dernier, Ilie Nastase ne comprend pas l'attitude des organisateurs de Wimbledon à son égard.

Suspendu provisoirement par l'ITF pour ses dérapages en Roumanie le mois dernier, Ilie Nastase ne comprend pas l'attitude des organisateurs de Wimbledon à son égard.Finaliste en 1972 et 1976, Ilie Nastase ne se verra accorder aucune invitation dans la «royal box» (tribune royale) de Wimbledon cette année, la faute notamment à ses propos «racistes» et «sexistes» à l'encontre de Serena Williams, enceinte de son premier enfant. Capitaine de l'équipe roumaine de Fed Cup, il a aussi été suspendu provisoirement par la Fédération internationale de tennis (ITF) pour ses dérapages contre la Grande-Bretagne le mois dernier. Dans une interview au site roumain ProSport, Nastase dénonce «l'étroitesse d'esprit» des organisateurs du tournoi londonien. «Qu'est-ce que Wimbledon a à faire avec ce que j'ai dit à propos de Serena en Roumanie ? Si j'avais fait quelque chose de stupide à Wimbledon, là, je comprendrais... Mais dans ce cas précis, ce n'est pas le cas, regrette-t-il encore. En 1973, je suis venu jouer alors que tous les autres refusaient (en raison d'un boycott de l'ATP). Et ça ne compte pas ?»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages