Wimbledon - Covid 19 : Un vrai risque de forfait pour Djokovic ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce lundi, Wimbledon a débuté et Novak Djokovic a notamment remporté son match du premier tour, l’emportant face en 4 sets face à Kwon Soon-woo. Mais le Serbe pourra-t-il être là pour le deuxième tour face à Thanasi Kokkinakis ? Actuellement, le Grand Chelem londonien est touché par une vague de Covid-19 et Djokovic pourrait notamment en faire les frais. Explications.

Cette édition 2022 de Wimbledon est particulière. En effet, le Grand Chelem londonien a décidé d’exclure les joueurs et joueuses russes et biélorusses étant donné le contexte actuel entre Ukraine. Par la même occasion, la décision a été prise de ne pas distribuer de points au classement ATP et WTA. De quoi faire de Wimbledon un tournoi différent des années précédentes. Mais voilà que du côté de Londres on doit désormais aussi faire avec le Covid-19. Alors que l’épidémie repart un peu de plus belle partout dans le monde, on n’y échappe pas à Wimbledon. Et un coup de tonnerre vient notamment de tomber ce mardi midi puisque Matteo Berrettini, finaliste de l’édition 2021 et annoncé parmi les grands favoris pour cette année, a été testé positif et a dû déclarer forfait. « J'ai le coeur brisé de devoir annoncer que je dois me retirer du tournoi de Wimbledon suite à un test positif au Covid-19. J'ai des symptômes de la grippe depuis quelques jours et j'ai été placé à l'isolement. Même si ces symptômes ne sont pas sévères, j'ai décidé qu'il était important de faire un nouveau test ce matin, afin de préserver la santé des…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles