Wimbledon : Djokovic remonté contre les organisateurs

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sorti vainqueur de sa rencontre face à Tim van Rijthoven en huitième de finale de Wimbledon ce dimanche, Novak Djokovic poursuit donc son ascension vers la finale du Grand Chelem de Londres, dont il est le triple champion en titre. Néanmoins, le Serbe ne serait pas vraiment comblé par l’organisation du tournoi et il l'a bien fait savoir après sa victoire contre le Néerlandais.

Forfait à l’Open d’Australie à cause d’un défaut de visa, défait par Rafael Nadal à Roland-Garros et menacé d’un nouvel abandon pour l’US Open, Novak Djokovic voit sa seule opportunité de remporter un Grand Chelem cette année se présenter à Wimbledon. Le Serbe - triple champion en titre du tournoi de Londres - se donne donc tous les moyens possibles pour accéder à la finale et pourquoi pas rafler un nouveau titre sur gazon. Ce dimanche, Nole s’est qualifié pour les quarts de finale en battant Tim van Rijthoven, véritable sensation de cette édition de Wimbledon. Novak Djokovic est venu à bout du jeune Néerlandais, numéro 104 au classement ATP, en quatre sets (6-2, 4-6, 6-1, 6-2). Cependant, sa rencontre aurait pu être stoppée ce dimanche s’il n’avait pas fait le nécessaire pour battre son adversaire plus vite que prévu.

« Nous savons que Wimbledon respecte toujours la tradition »

En effet, Novak Djokovic aurait pu se heurter au couvre-feu de 23 heures…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles