Wimbledon (F) - Alizé Cornet stoppée par Ajla Tomljanovic au deuxième tour de Wimbledon

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alizé Cornet n'a pas réussi à enchaîner derrière sa belle performance face à Bianca Andreescu au premier tour de Wimbledon et s'est inclinée, jeudi, en trois manches face à l'Australienne Ajla Tomljanovic (6-4, 0-6, 6-3). Il y a eu beaucoup d'émotion et peut-être quelques larmes pudiquement cachées sur les ultimes points du dernier jeu. Pour Alizé Cornet, l'aventure à Wimbledon s'arrête dès le deuxième tour, au terminus d'une défaite jeudi, qui laissera des regrets et pas mal de frustration à la Niçoise. «En un ou deux points, je me retrouve à 5-3 dans le troisième set, alors que ça ne doit jamais se produire et c'est vrai que là, j'ai été un peu prise par l'émotion. J'ai vraiment eu l'impression de rater le coche. Et je me suis dit put... tout ça pour rien, pour ça. C'est vraiment un sport ingrat le tennis. On se met dans des états, on se bat comme des fous pour que ça tourne sur quelques points», relatait la Française, très déçue, à la sortie. Après un début de tournoi parfait et une victoire spectaculaire sur Bianca Andreescu au premier tour, Alizé Cornet a subi la loi, la première balle de service et la fixation revers de l'Australienne, Ajla Tomljanovic jeudi, s'inclinant en trois sets (6-4, 0-6, 6-3). lire aussi Le film du match Difficile de digérer une défaite, lorsque vous faites moins de fautes directes (31 à 37), plus de coups gagnants (24 à 23) et plus de points au final (91 à 87). Mais l'Australienne a été incisive dans les moments importants, mettant notamment la Française sur le reculoir avec son revers croisé profond. Un deuxième set en 23 minutes Après un premier set à la bagarre, où Cornet écarta huit des dix balles de break contre elle, la Française finissait par céder sur sa mise en jeu à 5-4. Mais elle ne flanchait pas. Au contraire, plus tranchante, plus agressive, elle survolait même le deuxième set en 23 minutes. lire aussi Le tableau de Wimbledon La dernière manche était une âpre lutte, avec de longs rallyes et des défenses de Cornet magnifiques. La Française s'accrochait, débreakait une fois à 1-3. Mais l'Australienne tenait le fil et maintenait la pression dès le retour, notamment sur deuxième balle, jusqu'à ce que Cornet finisse par céder sa mise en jeu sur une double-faute fatale.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles